Les Bisounours ou le monde des sentiments

3 juin 2007

bisounours.bmp    

Cet article est un petit hommage à l’un de mes cousins, qui se reconnaîtra ; il a été réalisé avec la collaboration de grosbisou.unblog.fr

 

« Les Bisounours » est  une série télévisée destinée aux petits enfants (3-5 ans). Les Bisounours sont d’adorables oursons qui vivent dans un monde rempli d’amour : Bisounland.

Chaque Bisounours représente un sentiment différent, dont le symbole est représenté sur leur ventre, et avec lequel ils accomplissent des missions pour rendre les gens heureux.
A un âge où le caractère commence à se forger, chaque enfant peut s’identifier à un Bisounours en fonction de son caractère et de ses sentiments : Celui qui considére l’amitié comme essentielle peut se comparer à Groscopain ; celui qui a un mauvais caractère mais un coeur gros comme ça se sentira proche de Grosgnon ; celui qui aime rire et faire des blagues se comparera à Grosjojo etc…
Les Bisounours développent l’imaginaire des enfants et les confrontent, déjà, aux différents caractères qu’ils seront bientôt amenés à rencontrer.

Ce dessin animé, plein de couleurs, de joie, d’ambiance, réalisé dans un style encore à l’époque « traditionnel », loin des mangas, des robots et autres monstoplantes, a fait le bonheur de toute une génération d’enfants, véhiculant des valeurs essentielles telles que l’amour, le respect, l’amitié ainsi que le partage.

Le saviez-vous ? : Les Bisounours (The Care Bears) sont une ligne de jouets en peluche, d’origine américaine, populaires pendant les années 80. Un nom, un symbole et un emploi ont été attachés à chaque ours. Par exemple, Grosdodo aide des gens à dormir et présente un croissant de lune sur le ventre.

La ligne de jouets a donné lieu à trois films au grand écran entre 1985 et 1987 ainsi qu’à une série de dessins animés sur le petit écran, diffusée par DIC et Nelvana.

Il y a eu 10 Bisounours de « première génération » et 10 autres Bisounours de « deuxième génération » (créés dans les années 80), plus trois autres Bisounours crées en 2004 (la « troisième génération »). 11 « cousins » des Bisounours, des animaux, ont ensuite été créés pour redonner de l’élan à la série.

Les Bisounours ont donné lieu à 5 films au cinéma et à 3 jeux vidéos ; les Bisounours ont été adaptés en 17 langues!!!

 

Pour les plus nostalgiques, voici un petit passage qui vous rappellera bien des souvenirs!!

Image de prévisualisation YouTube

A la demande générale, voici la liste des Bisounours de la génération :  

Grognon - Grosbisou - Groschéri - Groscopain - Grosdodo - Grosfarceur - Grosgâteau - Grosjojo - Grostaquin - Grosveinard -

Et vous, quel Bisounours êtes-vous ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
  

Eh! ne me quittez pas sans laisser votre commentaire!!!

Les Aristochats

1 juin 2007

Voici une petite dédicace personnelle pour mon petit cousin Davy à qui je fais plein de gros bisous…

Image de prévisualisation YouTube

Sortie du Troisième Volet

1 juin 2007

 Article 1/3 du Dossier du Mois de Juin 2007 

Que pensez-vous de la sortie du 3ème volet de Shrek ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
emoticone 

VOUS AVEZ VU LE FILM ?

POSTEZ DES MAINTENANT VOS COMMENTAIRES!!! 

SHREK, LE TROISIEME VOLET :  

shrek3.bmp

L’Histoire :

Shrek et Fiona doivent désormais assumer leurs rôles de souverains du Royaume de Fort Fort Lointain. Mais ils ne désirent qu’une seule chose : regagner leur marais. Leur roi leur donne alors la possibilité de se soustraire à cette obligation s’ils parviennent à trouver l’héritier du trône. Shrek, l’âne et le chat Potté partent donc à travers le royaume à la recherche de Artie, qui n’est autre que le jeune et rebelle roi Arthur, le neuveu de la Reine Liliane, qui est sur le point d’obtenir son diplome de fin d’études.

Sur le chemin du retour, Shrek inventera la chevalerie de la Table Ronde, et l’âne deviendra la Dame du Lac, qui remet l’épée Excalibur au jeune roi.

Pendant ce temps, au château, Prince Charmant décide de s’emparer du pouvoir par un coup d’état ; Fiona organise alors la Résistanceen attendant le retour de Shrek, de l’âne, du chat Potté, et du jeune Roi Arthur.

Le troisième volet d’un film d’animation à se tordre de rire!!!

 

COMMENTAIRES DE PROS…

13 juillet 2006 – Shrek 3 ou le « girls power » !
Le très attendu troisième opus de Shrek, que les petits chanceux d’outre-atlantique pourront voir dès mai 2007, promet des rebondissements décapants et une activation fréquente des zygomatiques. La famille de déjantés féeriques s’agrandit avec l’arrivée de nouvelles voix. Dreamworks a réuni un casting d’élite pour la version anglo-saxonne.
En tête de file, Justin Timberlake, le prince de la pop, doublera le Roi Arthur alias Artie. Se joindront à lui plusieurs donzelles qui ont la part belle dans cet épisode : Amy Sedaris pour Cendrillon, Amy Poehler pour Blanche Neige, Maya Rudolph pour Raiponce et Cheri Oteri pour la Belle au Bois Dormant. Et côté testostérone, Ian McShane, habitué aux rôles de méchant, prêtera sa voix au Capitaine Crochet, John Krassinki à Sir Lancelot et Eric Idle, un ancien des Monty Python, donnera la parole à Merlin l’enchanteur.
Pour les rôles principaux, on ne change pas une équipe qui gagne ! Ils seront doublés par Mike Myers (Shrek), Cameron Diaz (Princesse Fiona), Eddie Murphy (Donkey) et Antonio Banderas (le Chat Potté). Ça donnerait presque envie de voir le film dans sa version originale n’est-ce pas ?
Assez parlé de voix ! Dévoilons plutôt les grandes lignes des futures aventures de l’ogre le plus gentil de tous les contes du monde. Notre olibrius vert a épousé la princesse Fiona, mais devenir le roi de Fort, Fort Lointain ne faisait pas du tout partie de ses plans. Quand beau-papa, le roi Harold (John Cleese), tombe malade, Shrek doit absolument dégotter un héritier approprié sinon il se verra obligé de dire adieu à son marais adoré pour le trône.
Avec l’âne et le Chat Potté à ses côtés, le glouton prend la route afin de ramener le cousin rebelle de Fiona, Artie, l’héritier légitime du trône.
De retour à Fort, Fort Lointain, Le Prince Charmant, toujours plus obsédé par le pouvoir, en profite pour prendre la ville d’assaut avec une armée de chenapans. Mais à sa grande surprise, il va devoir faire face à un mouvement de résistance clandestin imparable! Princesse Fiona et son gang de princesses enragées sont bien décidées à faire mordre la poussière à ce jeune blanc-bec et garder le royaume sous contrôle.
Allez encore un petit détail alléchant ! Il est question de l’arrivée imminente d’un bébé : sera-t-il vert comme Shrek, poilu comme le Chat Potté ou doté de grandes dents comme Donkey ? On vous laisse le plaisir de le découvrir à la sortie française du film en 2007.

LE CASTING

Avec les voix originales de :
Mike Myers : Shrek
Eddie Murphy : l’âne
Cameron Diaz : Princesse Fiona
Antonio Banderas : le chat potté
Rupert Everett : Le Prince charmant
John Cleese : le Roi, le père de Fiona
Justin Timberlake : Le roi Arthur, Artie
Julie Andrews : La Reine Lilliane, la mère de Fiona
Eric Idle : Merlin l’enchanteur
Cody Cameron : Pinocchio et Les Trois Petits Cochons
Amy Poehler : Blanche Neige
Ian Mcshane : Le capitaine crochet
Amy Sedaris : Cendrillon
John Krasinski : Lancelot
Maya Rudolph : Raipance
Cheri Oteri : La Belle au bois dormant
Aron Warner : Le loup
Guillaume Aretos : Raul
Kelly Asbury : Le Maître de cérémonie
Regis Philbin : Mabel
Conrad Vernon : Le bonhomme en pain d’épice

FICHE TECHNIQUE

Scénaristes : Jeffrey Price, Peter S. Seaman et Jon Zack
Producteur : Aron Warner
Musique originale : Harry Gregson-williams
Montage : Michael Andrews
Directeur artistique : Guillaume Aretos
Superviseur de production : Brian Brecht
Ingénieur du son : Thomas Jones
Superviseur des effets spéciaux : Jamie J. Silverman
Superviseur des effets visuels : Ken Bielenberg
Animation : Emilio Ghorayeb
Attachée de presse : Michèle Abitbol et Severine Lajarrige
Distributeur : Paramount

Shrek, l’anti-héros par excellence

1 juin 2007

filmshrek2alene456363h1.jpeg                                              Article 2/3 du dossier du mois de Juin 2007

Il rote, il pète, il pue, il est affreux… bref, il a tous les défauts possibles et imaginables. Et pourtant, Shrek est devenu un héros à part entière. Et pourquoi les vilains n’auraient-ils pas droit, eux aussi, à leur conte de fée?

Les héros classiques, ceux que nous rencontrons dans les contes de fées véhiculent toujours la même image : celle du prince charmant, beau, grand, fort, téméraire, monté sur un bel étalon, et dont le butest de libérer sa belle inconnue du mauvais sort.

Avec Shrek, les codes de la chevalerie sont quelque peu « éclatés »! Le valeureux chevalier devient un ogre, sale et dégoûtant, absolument pas préparé à devenir un héros. Le « preux chevalier » est vert et ne connait pas les codes de la chevalerie (« point n’avez occît le dragon? » s’étonne d’ailleurs Fiona) il dit lui-même être un chevalier « du genre prudent » ; le superbe étalon est réduit à un âne batté, agaçant, bavard, et un tentinet psychologue!

Quant à la belle princesse, c’est une ogresse, qui a appris le karaté en regardant (on peut le penser) le dernier Matrix!

Shrek2, en particulier, se moque frénétiquement du conte classique et le caricature au point de réduire ses personnages à leurs rôles : pas de prénoms pour la Marraine ou pour le Prince, leur rôle suffit. Le royaume lui-même est carricaturé à souhait : Fort-Fort-Lointain, est comme son nom l’indique, fort, fort lointain.

Décalés au possible, Shrek1 et Shrek2 carricaturent le monde du film animé qui fut une référence pour tant de génération ; alors, c’est sûr, on aime ou on déteste, mais en tout cas, on ne reste pas de marbre!!!

Quelques phrases-cultes

1 juin 2007

Article 3/3 du dossier du mois de Juin 2007 

Shrek 1 :

- « ça, c’est pas gentil ; c’est rien qu’un âne , mais il est joli »

- « T’es pas mouru l’âne, t’es pas mouru! »

- « Vas te faire frire! »

- « Alors là, tu vois, tu m’as ébouriffé la crinière »

- « Le garde champêtre

celui qui pue, qui pête

celui qui prend son tutu pour une voilette »

- « Tu devrais investir dans les cachous, parce que t’as une haleine de chiottes! »

- « Y’a qu’un véritable ami qui peut être aussi franchement cruel! »

Bande annonce du Film Shrek, le troisième

30 mai 2007

Pour ceux qui n’iront pas le voir au cinéma, en attendant la sortie du film en DVD, voici un petit avant-goût du prochain volet de Shrek.

LAISSEZ VOS COMMENTAIRES!!!

Un film de Andrew Adamson, avec Mike Myers, Eddie Murphy et Cameron Diaz.

Titre original : SHREK THE THIRD KING OF THE SWAMP (Etats-Unis)
Genre : Animation, Comedie

Distributeur : Paramount


Sortie en salles le 13 Juin 2007

Image de prévisualisation YouTube

Le saviez-vous?

25 mai 2007

 NIVEAU DU TEST :   emoticone   (difficile)

Faites marcher votre mémoire en répondant aux questions suivantes :

1- Sur quelle chaîne Ulysse 31 a-t-il été diffusé pour la première fois ? (C’était en 1981) :

     a- TF1

     b- France 3

     c- La Cinq

2- En quelle année le premier épisode de Tintin est-il diffusé à la télévision ?

     a- 1972

     b- 1982

     c- 1992

3- En 1989, combien d’heures de programmes jeunesse TF1 diffuse-t-elle avec Dorothée?

     a- 14 heures

     b- 22 heures

     c- 38 heures

4- Quel était le nom de l’émission préférée des enfants présentée par Pierre Tchernia de 1961 à 1978?

     a- Numéro 12

     b- Dimanche avec Pierre

     c- L’ami public numéro un

5- En quelle année les studios Disney ont-ils sorti le premier Mickey au cinéma ?

     a- 1928

     b- 1938

     c- 1948

6- Qui a créé Pollux, Zébulon et le père Pivoine, en 1964?

     a- Hanna et Barbera

     b- Les Frères Warner

     c- Serge Danot

7- En quelle année Dorothée rejoint-elle l’équipe de TF1?

     a- 1980

     b- 1984

     c- 1987

8- 1926, c’est l’année où :

     a- le premier livre de Winnie l’ourson apparait

     b- le premier film en couleur est diffusé

     c- Saturnin le canard sort de sa coquille

9- En quelle année le fameux inspecteur gadget fait-il son apparition?

     a- 1981

     b- 1982

     c- 1983

10-combien de dessins représente un seul épisode de Tintin (24 minutes)

     a- 3 milles

     b- 8 milles

     c- 12 milles 

Réponses : 1-b ; 2-c ; 3-b ; 4-c ; 5-a ; 6-c ; 7-c ; 8-a ; 9-c ; 10-c

Vous avez tout bon??? J’ai du mal à vous croire!!!

Hé! Avant de partir, n’oubliez pas de laisser votre commentaire!

Bientôt sur cette page…

25 mai 2007

JUIN 2007 :

   filmshrek2alene456363h.jpeg

A l’occasion de la sortie du troisième volet de Shrek, nous vous proposerons bientôt un dossier exclusif entièrement consacré à ce personnage extraordinaire.

En attendant, n’hésitez pas à répondre à notre sondage au sujet de cet étrange héro…

Ségolène prend partie !!!

25 mai 2007

N’hésitez pas à laisser vos commentaires sur cette information étonnante…

 Info très sérieuse!!!

1989, sur TF1, c’est l’explosion des dessins animés d’orgine niponne. A ce moment-là, Ségolène Royal est députée des Deux-Sèvres. Elle n’hésite pas et prend Dorothée à partie en lui criant :  

« Vous avez massacré Gros Nounours, zigouillé Zébulon, égorgé la Belle au Bois Dormant »

elle s’est empressée d’ajouter :

« Sur TF1, c’est la loi du moindre effort. Une seule productrice monopolise les émissions jeunesse. On ratisse large, il faut faire de laudience. On fabrique des saynètes, qui sont la caricature des émissions variétés pour adultes, et on diffuse à tour de bras des dessins animés japonais violents, qui n’ont même plus de scénario. Tout le monde se tape dessus, les bons ou les méchants, il n’y a pas de différence. Les enfants n’ont plus de repères. D’ailleurs, le dessin animé japonais produit électroniquement, et qui abuse des zooms avnt et arrière pour donner l’illusion du mouvement, met en faillite le dessin animé français. »

A ce que je vois, Ségolène a toujours été conservatrice… au fait, qu’est-ce qu’elle a contre les nippons, et Dorothée, qu’est-ce qu’elle lui avait fait?

Bonne Nuit les petits!

25 mai 2007

Cet article vous intéresse, vous étonne, vous agace ?

Laissez votre commentaire!

nounours.bmp

En inaugurant, le 10 décembre 1962, l’émission « Gros Ours », qui allait devenir « Bonne nuit les petits », Claude Laydu, producteur et comédien, n’imaginait pas l’engouement immédiat des petits pour sa créature. « J’ai été très vite dépassé par le succés de mon héros. En quelques mois, le ‘bonne nuit les petits’ est devenu comme le baiser maternel, la berceuse avant de s’endormir. La première année, nous avons réalisé 111 émissions en noir et blanc de 5 minutes, c’est-à-dire plus de 6 longs métrages. Entre 1962 et 1973, nous avons ‘usé’ 8 nounours. Le marchand de sable ressemblait au père que j’étais. Il était un peu autoritaire. Quant à Nounours, il prodiguait de sages conseils, comme de ne pas oublier de se laver les dents avant d’aller au lit. »

Une nouvelle série de « Bonne Nuit les petits » a été diffusée en couleurs sur France 2 en 1995, Claude Laydu était toujours le producteur et la voix du marchand de sable.

Article tiré de : Nos Années Télé, éd. Filipacchi

1...1112131415