Archive de la catégorie ‘Les Films d’Animation’

Les couples d’Animation… Introduction

Jeudi 1 novembre 2007

Article 1/6 du Dossier de Novembre 2007  

filmsdanimation vous présente son dossier du mois de novembre 2007 ; pour réchauffer un peu l’atmosphère qui se rafraîchit en ce début de fin d’année, je vous propose un dossier exclusif consacré aux

Les couples d'Animation... Introduction dans Les Films d'Animation aladin009

COUPLES CHEZ DISNEY

Pour des raisons de commodités et afin de donner à ce dossier un minimum d’uniformité, nous nous pencherons plus particulièrement sur les couples humains et assimilés. Voici, donc comment ce dossier se présente :

  1. Les plus beaux baisers 
  2. Tout les sépare
  3. Les rencontres
  4. Typologie des couples
  5. Fonctionnement du Couple
  6. Bonus : Les autres couples

N’hésitez pas à intervenir dans ce dossier : apportez des précisions, donnez vos propres interprétations, laissez vos remarques (négatives ou positives !). Servez-vous de l’onglet « demande d’article » si vous souhaitez voir publier le portrait de votre couple préféré. 

En vous souhaitant bonne lecture à tous,

Les plus beaux baisers

Jeudi 1 novembre 2007

Article 2/6 du Dossier de Novembre 2007  

Les plus beaux baisers du cinéma d’animation

Merci de bien vouloir excuser la qualité médiocre de certaines des photos qui vont suivre : Il n’est pas toujours évident, contrairement à ce que l’on peut croire, de trouver exactement ce que l’on veut sur Internet, et à la taille voulue !

http://www.kirikoo.net/images/14Anonyme-20041117-233030.jpg   Blanche-Neige et le Prince : doux et simple

C’est l’un des premiers baisers du cinéma d’animation ; autant dire qu’il est très soft : c’est un smack, un piout’… C’est le baiser de la vie, celui qui ramène Blanche-Neige dans notre monde, le baiser de la renaissance. Notons que ce baiser est « subit » par la belle ; il est fait dans l’impulsivité du Prince.

***

http://www.kirikoo.net/images/14Anonyme-20041117-233456.jpg   Ariel et Eric : le baiser raté

La mise en scène de ce baiser-raté est extraordinaire : la chanson, le rythme, les couleurs sont mémorables. La scène se termine par la chute des deux tourtereaux dans l’eau. 

 

***

http://www.kirikoo.net/images/14Anonyme-20041117-235334.jpg         Pocahontas et Jonh Smith : interdit  

La scène est magique, la musique superbe. Les deux amoureux s’enlassent langoureusement ; voyez comme ils sont proches l’un de l’autre, ils sont collés, ils se serrent. Le baiser dure un peu plus longtemps que dans les autres films d’animation. 

Il est très symbolique : il est la métaphore du secret éternel des deux personnages face à leur peuple. 

La scène fait place à une autre scène forte : la mort de Kokuom

***

http://www.kirikoo.net/images/14Anonyme-20041117-233840.jpg      Aurore et le Prince : Le Premier baiser

Ce baiser est fin, rapide, furtif. C’est le baiser qui ramène à la vie, d’un romantisme très glamour.

Il fait place au réveil d’Aurore, toute surprise de voir son Prince. 

C’est une scène mythique du monde de l’animation ; s’ensuit la descente des escaliers des amoureux ; leurs regards sont passionnés.

***

http://www.kirikoo.net/images/14Anonyme-20041117-235420.jpg

     Cendrillon et le Prince : Furtif…

L’heure presse ; Cendrillon est vite rappellée à l’ordre et ne pourra pas aller plus loin avec le Prince…

Voyez comme ce dernier la tient, avec les deux bras : il pressent peut-être la fuite de sa bien-aimée… C’est lui qui penche la tête : Cendrillon est peu active dans ce baiser, très prude, elle goûte aux premiers instants de l’amour physique. 

***

http://www.kirikoo.net/images/14Anonyme-20041117-235610.jpg

    Hercule et Mégara : Engagé…

Baiser insolite : nous voyons le visage des deux amoureux.

Ce baiser est lui aussi très symbolique : il symbolise tout d’abord le renoncement d’Hercule à l’immortalité, celle même qu’il a cherché à atteindre tout le film durant ; Mégara retrouve l’espoir.

***

http://www.kirikoo.net/images/14Anonyme-20041117-235647.jpg

      Aladin et Jasmine : Passionné… 

Leur baiser est très romantique : c’est un French Kiss !!! Il est zoomé par la caméra, comme au cinéma ! C’est un baiser très sensuel.

Les deux amoureux sont séparés par un balcon (comme Roméo et Juliette!), représentant les interdits, qu’ils transgressent allègrement !  

Notons que ce baiser est un « accident » que le Tapis provoque volontairement !

 A savoir : dans la version française, le baiser est sonore (c’est un french-Kiss !) ; ce n’est pas le cas dans la version originale !

***

Les plus beaux baisers dans Les Films d'Animation BBprince     Belle et la Bête : bien « french »

La Bête n’est plus la Bête : son apparence de monstre a fait place à celle d’un bel homme qui garde tout de même l’intériorité de la bête : c’est une personne impulsive, qui prend les choses en mains : le baiser s’en ressent : c’est un baiser passionné (encore un french Kiss !), où le Prince tient fermement sa Belle.

***

disney5 dans Les Films d'Animation      Esmeralda et Phoebus : Très moderne

Leur premier baiser se passe au moment où Esméralda recoud la blessure de Phoebus (une scène bien classique pour un baiser !). C’est elle qui le lui donne : enfin un peu de modernité !

***

kiss.jpg     Shrek et Fiona : Shrekissime !

Qui a dit que les moches ne sont pas romantiques ? le baiser de Shrek et Fiona est magnifique et exprime la dualité des personnages ; les deux amoureux s’embrassent en se tenant les deux mains jointes, un côté décallé, presque religieux… sauf que c’est Shrek !

 

Et vous, quel baiser d'animation vous fait chavirer ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Typologie du couple : Tout les sépare

Jeudi 1 novembre 2007

Article 3/6 du Dossier de Novembre 2007 

La grande caractéristique des couples présentés dans les films d’animation, et principalement chez Disney, est que les deux personnages sont radicalement opposés. Tout les sépare, les oppose et rien, à priori, ne laisse envisager l’hypothèse que les deux personnages puissent ne serait-ce que se rencontrer :

  • Typologie du couple : Tout les sépare dans Les Films d'Animation notre_dame005La Belle est une femme magnifique, la Bête porte parfaitement son nom
  • Pocahontas est une étrangère, à la peau « basanée » alors que John Smith est un beau blond qui vient du continent
  • Tarzan est un « sauvage » ; Jane vient du monde civilisé
  • Jasmine est la fille du Sultan, Aladin n’est qu’un « vaurien »
  • Shrek est un vilain ogre qui vit dans un marais alors que Fiona est (du moins en apparence) une princesse traditionnelle
  • Ariel appartient au règne de l’eau ; Eric vient de la terre
  • Cendrillon est une servante, le Prince, bah c’est le Prince…
  • Mulan est issue de la caste traditionnelle alors que Shang est un guerrier
  • Phoebus est issu de la chevalerie, Esméralda est une bohémienne

Remarquons que cette règle est également valable pour les couples d’animaux : la Belle et la Clochard, Homaley et Duchesse…

Nous l’avons déjà remarqué : les deux personnages du couple ne sont pas faits, à l’origine, pour se rencontrer : Si Jasmine rencontre Aladin, ce n’est que par hasard lors de sa fugue ; Shrek ne rencontre Fiona que dans le cadre de sa quête ; Shang et Mulan ne se seraient jamais rencontrés si cette dernière ne s’était pas enfuie.

index_19 dans Les Films d'AnimationToute l’intrigue de ces films d’animation est tournée vers la façon dont les deux personnages, représentant à eux seuls un univers, vont pouvoir se réunir ; comment, par exemple, la « sauvagerie » peut-elle vivre en paix avec la « civilisation » (dans Tarzan, mais aussi dans Pocahontas), comment le monde de l’eau et celui de la terre vont-ils pouvoirs vivre en paix, est-ce qu’un jour les riches (représentés par le Prince) se mêleront aux pauvres (Cendrillon, Aladin, Le Bossu de Notre-Dame) ; le laid peut-il s’accorder avec le beau (Shrek, La Belle et la Bête)… Le couple, dans les films d’animation est à lui seul une superbe métaphore du monde qui nous entoure, ses deux éléments étant les exacts représentants du manichéïsme de notre société.

Les Rencontres…

Jeudi 1 novembre 2007

Article 4/6 du Dossier de Novembre 2007 

Tous les films d’animation qui présentent un couple sont construits de la même façon. La réunion du couple se fait en plusieurs séquences et nous pouvons remarquer que chaque scénario adopte presque toujours le même schéma :

  1. Nous voyons évoluer les célibataires au sein de leur propre monde
  2. Les deux personnages se rencontrent : c’est souvent le coup de foudre
  3. Un élément perturbateur sépare les amoureux
  4. Plusieurs péripéties entrainent les deux tourtereaux dans de folles aventures
  5. L’amour triophe toujours

aljasmin.jpg

La rencontre entre les deux amoureux est toujours le fruit du hasard ; elle est souvent due au fait que l’un des deux personnages a fui son milieu : Jasmine s’enfuit du palais ; Smith a quitté son Pays ; Aurore s’est éloignée par le sommeil ; Ariel se fâche avec son père et s’enfuit elle aussi…

Les Rencontres...  dans Les Films d'Animation ariel4

La rencontre est toujours un moment fort de l’intrigue, caractérisé par l’émotion et souvent par l’humour : 

  • On se souvient, par exemple de la rencontre entre Ariel et Eric : un instant magique, beau et tellement romantique !
  • La rencontre entre Fiona et Shrek est un moment d’anthologie décapant d’humour : voyez Fiona faisant la prude Princesse, feignant d’être endormie, s’apprêtant à recevoir LE baiser du prince… et Shrek, arrivant dans le donjon comme un éléphant dans un magasin de porcelaine, complètement décalé et qui, en guise de baiser, secoue brutalement la jeune fille…
  • La rencontre en Aladin et Jasmine est, elle aussi, pleine d’humour : cette dernière feint la folie devant le marchand incrédule. Le moment est fort ; dès les premières secondes, une véritable complicité s’installe entre les deux personnages.
  • Sur un autre registre, la rencontre entre la Belle et la Bête est également un moment fort en émotion : la jeune fille demande à le voir et se résigne à rester en otage auprès de la Bête, perdant « sa liberté, ses rêves… tout » et éclatant en sanglot.

Il est également intéressant de remarquer que, bien souvent, l’un des membres du couple sauve la vie de l’autre :

belleetbete.jpg

  • Aladin intervient au moment où Jasmine manque de se faire couper la main
  • Ariel sauve Eric de la noyade
  • La Bête défend Belle contre les loups
  • Le Prince sauve Blanche-Neige de la mort par un baiser
  • Shang épargne la vie de Mulan
  • Pocahontas se met en travers du bourreau de Smith

pocasmith.jpg

Dans les films d’animation, les deux membres d’un couple sont liés pour le meilleur et pour le pire ; ils se doivent assistance ; ils sont dépendants l’un de l’autre, et ce, de façon irrémédiable ; leur union est le siège de la famille (d’où l’expression : « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants » !) : tous ces concepts rappellent avec force les liens « sacrés » du mariage, ceux-même que nous contractons lorsque nous nous unissons à une autre personne. Le couple d’animation donne à nos enfants un modèle du couple ancré dans la réalité.

Fonctionnement du couple

Jeudi 1 novembre 2007

Article 5/6 du Dossier de Novembre 2007

Fonctionnement du couple dans Les Films d'Animation mimilove2fq6 

On pourrait penser, à priori, que l’image du couple dans les films d’animation reste vieillote et stéréotypée ; ce n’est pas le cas. Je dirais même que le panel de couples que l’on y rencontre nous donne un apperçu quasi exhaustif des différents couples que l’on peut rencontrer dans la vraie vie :

Il y a ceux qui se fachent souvent : La Belle et la Bête ont chacun deux caractères bien trempés qui s’affrontent régulièrement ; on assiste d’ailleurs à quelques scènes de ménage (entre Shrek et Fiona, par exemple).

Il y a ceux qui tombent fous amoureux dès la première rencontre : Cendrillon et le Prince ne pensent plus que l’un à l’autre à l’issue d’une première soirée.

Ceux qui ont besoin de se découvrir : Aladin et Jasmine cherchent la confiance mutuelle (« Tu as confiance en moi ?« , répète Aladin), Tarzan et Jane passent beaucoup de temps ensemble, à s’observer et à s’apprivoiser avant de se déclarer.

2_Charming-Couple dans Les Films d'Animation

Tous les types d’amour sont évoqués ; les difficultés de ce sentiments, quelles qu’elles soit, mais également les tabous qui y sont associés dans notre société, sont évoquées : 

- L’amour à sens unique : Belle n’a aucun sentiment pour la Bête alors que celui-ci l’aime déjà ; Ariel est déjà mordue d’Eric alors que celui-ci ne la reconnait pas.

- L’amour homosexuel est également évoqué dans Mulan, même si cela reste très discrêt.

- La trahison : Eric est tout prêt d’épouser Ursulla devant les yeux d’Ariel, Fiona manque d’embrasser Charmant sous le regard de Shrek, Jasmine aurait pu être l’épouse de Jafar.

bf8qrz6o

Il est à noter que, pour atténuer l’idée désagréable de la trahison, les studios d’animation prennent toujours soin d’excuser la trahison dans le couple par la machination du méchant :

  • Jafar emploie la magie et hypnotise Jasmine

  • Ursulla transforme sa voix pour tromper Eric

  • Marraine concocte une potion pour Fiona

… une façon, peut-être, d’excuser l’adultère et de dédouaner la personne adultère aux yeux de l’enfant…

Remarquons tout de même que la barre n’est JAMAIS franchie :

  • Fiona assène, finalement, son fameux coup de boule à Charmant

  • Jasmine simule auprès de Jafar

  • Eric finit par découvrir la vérité

arielle.jpg

Un interdit particulièrement fort est ainsi posé sur le péché d’adultère, celui-ci semblant parfaitement inexcusable : dans la mesure où la « faute » n’est jamais commise, nous avons l’impression qu’une erreur adultérine serait tout à fait inexcusable : Et voilà l’image qui est transmise à nos enfants : nous pouvons, dans notre couple s’éloigner l’un de l’autre, être fâchés, être tentés ou attirés par quelqu’un d’autre ; mais jamais, au grand jamais, il n’est permis de franchir le seuil de l’adultère… Cet interdit est une règle d’or dans les films d’animation. Il a, je pense, a un réel poids dans la conception que peut se forger le petit enfant du couple… histoire de le culpabiliser plus encore au cas où, un jour, il commet l’irréparable !

Les autres couples

Jeudi 1 novembre 2007

Article 6/6 du Dossier de Novembre 2007 

Nous avons consacré la majeure partie de ce dossier aux couples humains ; ils ne sont pas les seuls. Bien d’autres couples apparaissent dans les films d’animation !

Les couples d’animaux :

Les autres couples dans Les Films d'Animation les-aristochats       dans Les Films d'Animation     

Homalley et Duchesse ; Robin des Bois et Marianne ; Simba et Nala ; La Belle et le Clochard…

Les couples d’animaux fonctionnent presqu’exactement comme les couples humains : dans les films d’animation, ils ne sont que des projections de ceux-ci et permettent la même identification pour les enfants.

Une différence notoire est qu’ils vivent leur histoire bien souvent « dehors », à l’extérieur : leur amour n’est pas hébergé par un toit. on peut interpréter ce phénomène de plusieurs façons : un message « subliminal » serait-il envoyé aux enfants pour leur faire comprendre que certaines choses ne sont pas à faire au domicile (des parents) ? S’agit-il d’une métaphore de la liberté absolue en amour ? Et vous, comment interprétez-vous ce phénomène ?

Les couples de parents :

mufasa.jpg     Le couple de Mufasa est un modèle pour Simba (et pour l’enfant) : amoureux, doux et attentionnés l’un pour l’autre, ils sont également des parents aimants.

126_419      Mr Indestructible et Elastic Girl mettent en scène les difficultés d’être parents dans un monde où les enfants sont constamment sollicités et où assurer le repas du soir relève plus de l’exploit que du quotidien !

shrek_27             Les couples royaux, parents de Blanche-Neige, d’Aurore ou même de Fiona, représentent l’autorité suprème, une génération plus ancienne tournée vers les conventions et le soucis du « bien-faire ».

Les couples de parents permettent également au complexe d’Oedipe des jeunes enfants de se développer. Ces couples sont généralement plus discrêt et bien moins démonstratifs ; leur amour est établi, entendu et l’on ne revient pas dessus ; nos héros, une fois réunis, suivent cette voix de couple « parfait ».

La boucle est bouclée une fois que nos deux héros sont réunis et qu’ils deviennent à leur tour parents…

***

wendyhelpspeteroutwithreattachinghisshadow

Nota :

Je souhaiterais m’arrêter un instant sur un couple dont nous n’avons pas parlé jusqu’à maintenant : Peter Pan et Wendy.

C’est l’un des rares couples d’enfants. Les rapports physiques se limient aux mains : pas de baiser, pas d’étreinte. Mais nous pouvons tout de même les traiter comme un couple à part entière puisque c’est, notamment, la jalousie de Clochette qui déclenche la plupart des péripéties : Wendy frole la mort ; elle est faite prisionnière par Crochet…

Ce couple atypique de par la jeunesse des deux personnages présente néanmoins le même shéma que les couples dont nous avons parlé précédemment.

Le Chat Chapeauté… en exclusivité pour mon ‘ti Tony

Samedi 27 octobre 2007

Le Chat Chapeauté... en exclusivité pour mon 'ti Tony dans Les Films d'Animation 18372073             Ma Nenette,

Tu as laissé, il y a peu, un message dans la rubrique « demande d’article« , dans lequel tu demandais un article sur le film  »Le Chat Chapeauté« , le film préféré de ton kiki…

Ce n’est pas un film d’animation, mais je veux bien faire une petite exception pour mon neveu !

(désolée, pas de vidéo disponible pour ce film !)

« LE CHAT CHAPEAUTE »

1- L’Histoire :

Elle est très sérieuse, trop organisée pour être naturelle et ne manque jamais une occasion de blâmer son frère. Il ne pense qu’à s’amuser, ne sait pas ce que  » responsabilité  » veut dire et n’écoute jamais sa soeur. Alors que leur mère les laisse seuls dans la maison, l’irruption d’un chat géant et de son chapeau magique va leur apprendre à compter l’un sur l’autre et surtout à enfin s’aimer…

2- Interprétation :

Ma Nenette ; saches que si ton fils te réclame encore et encore de visionner Le Chat Chapeauté c’est que, à humble mon avis, il est tout à fait prêt pour devenir un grand frère (Saches que moi, je n’ai jamais montré ce film à mon fils… ).

Si l’on y regarde de plus près, cette histoire met en scène les difficultés de s’entendre entre frère et soeur. Tous deux sont différents, n’ont pas les mêmes préoccupations, les mêmes priorités, bref, le même âge ; et c’est en l’absence des parents que les rivalités fraternelles éclatent. Le frère (ou la soeur), c’est l’autre, celui qui prend ma place auprès de Maman et Papa, celui à cause de qui les bonbons sont divisés en 2… et c’est en cela qu’au fond, on déteste inconsciemment son frère ou sa soeur.

Mais c’est aussi le compagnon de jeu privilégié, celui sans qui je m’ennuie terriblement, celui qui divise les brimades et les éventuelles fessées par deux… celui qui fait que Papa et Maman ne sont pas constamment sur mon dos ; c’est celui (ou celle) qui me fait grandir, pas l’esprit de compétition, celui qui prend soin de moi, celui que je dois protéger… et c’est en cela qu’au fond, on aime infiniment son frère et sa soeur.

Ce film semble, en effet mettre en avant l’ambivalence des rapports fraternels, et si ton kiki ne cesse de te le réclamer, c’est, je pense, un signe avant-coureur qu’il est en train d’intégrer l’idée d’avoir un frère (ou une soeur).

Si toi tu n’es pas prête, lui si !!!

 

La Trahison de Clochette

Samedi 20 octobre 2007

« Venue à tire-d’aile du Pays Imaginaire répandre sa poudre magique pour alléger la lourdeur d’esprit des pauvres enfants perdus, Clochette en trompera plus d’un par sa taille. Mais il faut faire attention, car dotée d’un solide caractère, elle peut prendre Mouche, et décoller au quart de tour pour défendre amis et idées et il faut un peu plus qu’un crochet (fusse-t-il capitaine) pour lui faire peur…«  

La fée Clochette est un personnage imaginé par Sir James Matthew Barrie, un anglais né à la fin du 19ème siècle. Elle accompagne Peter Pan dans toutes ses aventures.

Ainsi est née en 1953 la fée Clochette, qui allait devenir l’une des grandes icônes de Disney (avec le Mickey en Apprenti-Sorcier). Clochette est une figure féminine qui n’a rien à voir avec ses contemporaines Disney ; son physique est presque « aguicheur » : elle a les cheveux en bataille et porte une robe décolletée et très courte qui lui arrive au dessus des cuisses !

Ce personnage a largement été popularisé par le Peter pan de Walt Disney. Mais qui est-elle vraiment?

Clochette

Retour aux origines :

James M. Barrie, son créateur, nous livre une belle légende sur l’origine des fées :

« Lorsque le premier de tous les bébés se mit à rire pour la première fois, son rire se brisa en milliers de morceaux, et chaque morceau devint une fée. »

A l’origine, la fée Clochette est appelée Clochette-la-Rétameuse (elle répare les casseroles et les bouilloires!).

En ce qui concerne le mot « clochette », il tire son origine du langage des fées : une clochette est un tintement argenti. Rappellez-vous des paroles de Wendy : « J’entends comme un tintement de clochette. – C’est Clo, c’est la langue des fées« 

Psychologie du personnage :  

La fée Clochette est l’un des rares personnages de film d’animation à présenter une psychologie aussi profonde.

Clochette est une personne pleine de qualités mais aussi pleine de défauts…

- Tantôt foncièrement méchante, tantôt foncièrement bonne (les fées pouvant être à certains moments tout l’un ou tout l’autre : « Elle est si petite qu’elle n’a de place que pour un seul sentiment à la fois« ), elle fait preuve à la fois d’une grande jalousie et d’une haine féroce, notamment envers Wendy : Elle affirme aux Enfants Perdus que Peter souhaite qu’ils tuent l’oiseau-Wendy. Elle est ensuite bannie pendant une semaine et, par naïveté (ou volonté de vengeance), elle indique à Crochet le chemin pour se rendre dans la cachette de Peter.

- Clochette est vaniteuse, dévergondée et impolie (elle passe son temps à insulter et provoquer Wendy).

- Romantique et jalouse, elle est amoureuse de Peter Pan.

Mais le tableau psychologique de ce personnage n’est pas encore achevé :

- Clochette est également capable de remords et connaît le sentiment d’apathie : Lorsqu’elle réalise l’horreur de sa trahison et la portée dramatique de celle-ci, elle va jusqu’à se sacrifier en mangeant le gâteau empoisonné.

Nous voyons donc que Clochette n’est pas un personnage simpliste enfermé dans le manichéïsme que l’on reproche souvent à Disney (et pourtant Peter Pan n’est pas un film récent !). Là où les « méchants » se contentent d’être méchants et ne regrettent jamais leur geste, Clochette présente une psychologie très complexe où le mal et le bien se mêlent avec brio.

Ambassadrice Disney :

Espiègle, jalouse et charmeuse, la fée Clochette est devenue l’icône des parcs Disney et de Disneyland Resort Paris. Elle a été, en 2005, l’ambassadrice du 50ème anniversaire du parc Disneyland ouvert le 17 juillet 1955. Ce fut notamment l’occasion de faire dessiner un T-Shirt à l’effigie de ce malicieux petit bout de femme. Toutes les fées, petites et grandes, ont passé l’été 2005 à arborer le T-shirt tant convoité ! 

Interprétations libre du personnage :

Voici quelques images magnifiques du personnage en tant que fée. Les interprétations sont très libres et éloignées du personnages Disney, mais elles confèrent au personnage une dimension toute nouvelle. Laissez-nous vos impressions !

1-La Trahison de Clochette dans Les Films d'Animation fee1      2-cover_f%C3%A9e dans Les Films d'Animation       34-fee-clochette       4-image_grande

« Les fées sont des personnes assommantes parce qu’elles se mêlent tout le temps des affaires des hommes. »     Peter

Le Roi Lion et ses personnages

Mercredi 17 octobre 2007

fandedisney, vous avez récemment posté un message dans notre rubrique « demandes d’articles« , message dans lequel vous demandiez une interprétation du Roi Lion, ainsi que le portrait des personnages de ce film.

Le Roi Lion et ses personnages dans Les Films d'Animation 18686512

Je vous renvoie vers notre dossier spécial d’Octobre 2007, consacré aux méchants d’animation et qui présente également un portrait très complet de Scar ; cet article vous propose plusieurs interprétations du film. Voici les grands traits de cet article, que vous pouvez néanmoins consulter grace au lien suivant : http://filmsdanimation.unblog.fr/page/2/ 

- Scar est le pendant de Mufasa : Mufasa représente l’image du “bon” roi, celui qui respecte ses sujets, le juste ; alors que Scar représente le “mauvais” roi : le despote ou le tyran, dont seule la satisfaction personnelle est en jeu dans sa façon de reigner. Scar représente également la trahison dans un sens quasi-religieux puisque sa trahison fait penser à celle de Juda…

RoiLion04 dans Les Films d'Animation

- A travers le personnage de Scar, l’enfant comprend le cycle éternel et apprend notament que dans la vie, tout acte a des répercussions. Il est également mis en garde contre les excés de pouvoir : le despotisme, l’intolérance et l’égoïsme.

- Au vu de la mort cruelle de Scar, il est possible de comprendre la morale de l’histoire de différentes façons :

  • “respectez le cycle éternel, faute de quoi, vous risquez de mourir” : un message écologique ?
  • “ne faites pas le mal, vous serez sévèrement puni” : un message à caractère quasi-religieux ?
  • ”une personne mauvaise mérite de mourir” : un message POUR la peine de mort ?

 - Merci à Pitouwh, pour ses interprétations précieuses, qui voit notamment dans ce film une référence évidente aux relations fratricides d’Abel et Caïn, et qui rapproche également Le Roi Lion à l’histoire d’Hamlet.

1182586903

- Le dernier axe d’interprétation que je vous soumettrais pour ce film est de le voir comme l’expression inconsciente du complexe d’Oedipe : Simba, sans le vouloir, est responsable de la mort de son père ; comme Oedipe, il fuit, avant de se retrouver face à face avec son destin ; il devient Roi à la place de son père, aux côtés de sa mère veuve et de Nala, représentative de la féminité qui l’a entouré durant toute son enfance.

 

Pour vous remercier de l’intérêt que vous portez à ce site, je vous propose de (re-)visionner l’un des passages les plus mémorables de ce film-culte : « Je voudrais déjà être roi » 

Image de prévisualisation YouTube

VOUS AUSSI, VOUS SOUHAITERIEZ VOIR PUBLIER LE PORTRAIT DE VOTRE HERO PREFERE, UNE VIDEO, UN ARTICLE SUR UN THEME EN PARTICULIER ? LAISSEZ VOTRE DEMANDE DANS LA RUBRIQUE « DEMANDE D’ARTICLE« 

Dédicasse à mon neuveu Tony qui adore ce film !!!

Mardi 16 octobre 2007

Image de prévisualisation YouTube

 

Ta Tata qui t’aime très fort !!!

123456