Archive de la catégorie ‘Les Dessins Animés’

Le Village des Schtroumpfs

Samedi 30 juin 2007

schtroums.bmp 

Les Schtroumpfs  : 425 épisodes de 26 minutes, adaptés en 1981 par les studios Hanna-Barbera Production, publié par Warner Bross Pictures d’après les personnages de la bande dessinnée belge imaginée par Peyo. D’origine américaine, cette série a été programmée en France en 1983 sur Antenne 2.  

La deuxième saison de cette série a été diffusée en France sous le titre de Johan et Pirlouit an 1984, toujours sur Antenne 2.

Synopsis :

Ils sont 102. Ce sont de minuscules créatures bleues qui nichent dans les champignons d’une fôret cachée. Chacun d’entre eux présente un trait de personnalité tranché (Schtroumf-Grognon) ou une spécialité particulière (Schtroumf-Costaud)
Le village des Schtroumfs est organisé autour de deux principes : le Grand Schtroumpf et la Schtroumpfette : On reconnaît le Grand Schtroumpf par son bonnet et ses culottes rouges, il est le chef du village et connait la magie.  En son absence, tous les Schtroumpfs veulent être le chef, et force est de constater que c’est la zizanie à chaque fois.

On reconnaît facilement la Schtroumpfette par ses cheveux blonds.  Étant la  et seule fille du village, elle est parmis les Schtroumpfs cause de discorde et de jalousie.Les plus grands ennemis des Schtroumpfs sont Gargamel et son chat Azraël, qui rêvent de les emprisonner, l’un pour trouver la pierre philosophale, et l’autre pour les manger.  

Analyse :

L’organisation du monde des Schtroumpfs est révélateur : leur monde tourne autour de deux principes : le pouvoir, représenté par le Grand-Schtroumpfs, et l’amour, représenté par la Schtroumfette : notons, d’ailleurs que seule cette dernière est une création de Gargamel : l’amour vient du mal et est à l’origine de bien des déboires : encore des restes de notre vision judéo-chrétienne… puisque les autres Schtroumpfs viennent au monde apportés par une cigogne, un soir de pleine lune bleue.

Plusieurs thèmes récurrents sont traités dans cette série :

- La Nature, avec le personnage de Dame-Nature : La Nature y est traitée sous ses 2 aspects : ses caprices et ses délices.

- La Morale : Les épisodes des Schtroumfs présentent tous des morales simples, renvoyant principalement aux précepts-phares de notre société : le respect de l’autre, le travail et l’ordre.

Quel Schtroumpf êtes-vous ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Dora l’exploratrice : C’est gagné!!!

Mercredi 27 juin 2007

dora.bmp Grosses bises à ma petite nièce qui est une grande fan…

Dora l’exploratrice est une série d’animation, télévisée et d’origine américaine. Elle a été créée par Valérie Walsh, Eric Weiner et Chriss Gifford. En France, elle est diffusée sur TF1 et TIJI depuis 2002.

Synopsis :  

Destinée aux jeunes enfants, cette série raconte l’histoire de Dora, une fillette hispano-américaine, et de son singe parlant, Babouche, aidés, dans leurs aventures par Sakado, Carte et parfois Diego, le cousin de Dora.

Le dessin animé repose sur un concept simple et interractif : l’héroïne et les différents personnages demandent régulièrement à l’enfant de répéter des « phrases-cultes » aux moments importants de l’épisode : le « c’est gagné! », « chipeur arrête de chipper! » et autres phrases deviennent les précepts de la série, que l’enfant connaît et répète à plusieurs reprises.

Les personnages sont typés : Diego est le défenseur de la nature, Chipeur est le méchant, Pompon est le lutin grognon…

Ils sont accompagnés d’objets animés qui ont chacun un rôle prédéfini et sont l’occasion de passages interractifs avec l’enfant :  Le sac-à-dos et la carte sont des objets omniprésents dans chaque épisode ; ils introduisent également des passages chantés.

La Morale :

Dora l’exploratrice est une série à caractère éducatif pour les enfants, et à ce titre, elle tente de leur faire passer des messages de morale ou de « bon réflexes », comme par exemple attacher sa ceinture en voiture ou mettre un gilet de sauvetage sur l’eau. Chipeur est un voleur et est incontestablement le méchant principal de la série. Par ce biais, la série tente de faire distinguer aux enfants le bien du mal.

Apprentissage de la langue :

Émission d’éveil généraliste, Dora l’exploratrice se veut aussi, notamment en France,  une initiation à l’anglais : Dora parsème son discours de courtes phrases en anglais.  

Trame des épisodes :

Tous les épisodes de la série reposent sur la même trame narrative, ce qui permet aux enfants de s’imprégner du schéma narratif propre à chaque histoire.

En lien également avec les contes de l’enfance, Dora doit toujours accomplir trois épreuves ou traverser trois lieux avant d’atteindre son objectif.

Source de cet article : Wikipedia

Galactik Footbal… dans la lignée d’Olive et Tom???

Lundi 25 juin 2007
Une petite dédicace à mon petit cousin Dylan, fan de cette série…
Galactik Football   TITRE ORIGINAL : Galactik Football
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2005
  STUDIO : Attitude Studio
  GENRES : Action, Sport et Science Fiction
  AUTEURS : Charles Barrez ; Vincent Vandelli
  VOLUMES, TYPE & DURÉE : 26 Episodes de 26 mins
Synopsis
Le Galactik Football? C’est le plus populaire des sports de toute la galaxie!
Une sorte de football, enrichi par des coups spéciaux, combinaisons d’exceptionnels pouvoirs et de technologie.
Un coach exigeant, une équipe de jeunes joueurs motivés, ayant pour seul et unique but: gagner le Galactik Football Cup, la compétition suprême!
Pour Rocket, Tia, D’jok et Micro Ice, l’aventure commence à la Aarch Faculty, où ils apprennent à maîtriser leurs pouvoirs pour le championnat, mais également, pour déjouer une conspiration diabolique.
Une série qui met à l’honneur le jeu d’équipe, quelque part à mi-chemin entre Olive et Tom et Les Pokemon!!!

Et vous, que pensez-vous de cette série??

Goldorak : des rapports basés sur la force

Dimanche 10 juin 2007

goldorak.bmp

Souvenez-vous : En 1977 (je naissais… ), Jacqueline Joubert, en charge des programmes jeunesse d’Antenne 2, hérite d’une série japonaise achetée par la chaîne. Elle n’est pas très enthousiaste à l’idée de la diffuser et décide de tester la série en juillet à raison de 2 épisodes par semaine. Un mois après, la chaîne avait déjà compris que GOLDORAK allait faire un tabac, et ce grâce aux courriers des jeunes téléspectateurs  : les 6-14 ans étaient conquis par ces robots irréels qui volaient en éclat. 2000 lettres arrivaient quotidiennement à Antenne 2, signées par des enfants mais aussi par des parents et des enseignants qui relayaient l’engoûment des jeunes enfants.

Largement controversée à cause de la « violence » qu’elle donnait à voir aux plus jeunes, cette série animée fut un énorme succès.

Tout d’abord, notons-le, s’il est vrai que Goldorak signait la fin des bons vieux clichés animés, il pronait le BIEN : le héros faisait la guerre au mal, il était au service du bien. Par ailleurs, le fait de montrer des robots était efficace : pour les enfants, il s’agissait bien d’une « guerre de gadgets » qui ne relatait en rien la « vraie » guerre.

Les rapports humains eux-mêmes sont basés sur les rapports de force, et en cela, Goldorak reflétait tout à fait la réalité de la vie : un monde dans lequel le bien et le mal se battent quotidiennement et où, pour faire entendre ses valeurs, il faut savoir s’imposer.

Article inspiré de Nos Années Télé, ed. Filipacchi

Image de prévisualisation YouTube

Les Bisounours ou le monde des sentiments

Dimanche 3 juin 2007

bisounours.bmp    

Cet article est un petit hommage à l’un de mes cousins, qui se reconnaîtra ; il a été réalisé avec la collaboration de grosbisou.unblog.fr

 

« Les Bisounours » est  une série télévisée destinée aux petits enfants (3-5 ans). Les Bisounours sont d’adorables oursons qui vivent dans un monde rempli d’amour : Bisounland.

Chaque Bisounours représente un sentiment différent, dont le symbole est représenté sur leur ventre, et avec lequel ils accomplissent des missions pour rendre les gens heureux.
A un âge où le caractère commence à se forger, chaque enfant peut s’identifier à un Bisounours en fonction de son caractère et de ses sentiments : Celui qui considére l’amitié comme essentielle peut se comparer à Groscopain ; celui qui a un mauvais caractère mais un coeur gros comme ça se sentira proche de Grosgnon ; celui qui aime rire et faire des blagues se comparera à Grosjojo etc…
Les Bisounours développent l’imaginaire des enfants et les confrontent, déjà, aux différents caractères qu’ils seront bientôt amenés à rencontrer.

Ce dessin animé, plein de couleurs, de joie, d’ambiance, réalisé dans un style encore à l’époque « traditionnel », loin des mangas, des robots et autres monstoplantes, a fait le bonheur de toute une génération d’enfants, véhiculant des valeurs essentielles telles que l’amour, le respect, l’amitié ainsi que le partage.

Le saviez-vous ? : Les Bisounours (The Care Bears) sont une ligne de jouets en peluche, d’origine américaine, populaires pendant les années 80. Un nom, un symbole et un emploi ont été attachés à chaque ours. Par exemple, Grosdodo aide des gens à dormir et présente un croissant de lune sur le ventre.

La ligne de jouets a donné lieu à trois films au grand écran entre 1985 et 1987 ainsi qu’à une série de dessins animés sur le petit écran, diffusée par DIC et Nelvana.

Il y a eu 10 Bisounours de « première génération » et 10 autres Bisounours de « deuxième génération » (créés dans les années 80), plus trois autres Bisounours crées en 2004 (la « troisième génération »). 11 « cousins » des Bisounours, des animaux, ont ensuite été créés pour redonner de l’élan à la série.

Les Bisounours ont donné lieu à 5 films au cinéma et à 3 jeux vidéos ; les Bisounours ont été adaptés en 17 langues!!!

 

Pour les plus nostalgiques, voici un petit passage qui vous rappellera bien des souvenirs!!

Image de prévisualisation YouTube

A la demande générale, voici la liste des Bisounours de la génération :  

Grognon - Grosbisou - Groschéri - Groscopain - Grosdodo - Grosfarceur - Grosgâteau - Grosjojo - Grostaquin - Grosveinard -

Et vous, quel Bisounours êtes-vous ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
  

Eh! ne me quittez pas sans laisser votre commentaire!!!

Bonne Nuit les petits!

Vendredi 25 mai 2007

Cet article vous intéresse, vous étonne, vous agace ?

Laissez votre commentaire!

nounours.bmp

En inaugurant, le 10 décembre 1962, l’émission « Gros Ours », qui allait devenir « Bonne nuit les petits », Claude Laydu, producteur et comédien, n’imaginait pas l’engouement immédiat des petits pour sa créature. « J’ai été très vite dépassé par le succés de mon héros. En quelques mois, le ‘bonne nuit les petits’ est devenu comme le baiser maternel, la berceuse avant de s’endormir. La première année, nous avons réalisé 111 émissions en noir et blanc de 5 minutes, c’est-à-dire plus de 6 longs métrages. Entre 1962 et 1973, nous avons ‘usé’ 8 nounours. Le marchand de sable ressemblait au père que j’étais. Il était un peu autoritaire. Quant à Nounours, il prodiguait de sages conseils, comme de ne pas oublier de se laver les dents avant d’aller au lit. »

Une nouvelle série de « Bonne Nuit les petits » a été diffusée en couleurs sur France 2 en 1995, Claude Laydu était toujours le producteur et la voix du marchand de sable.

Article tiré de : Nos Années Télé, éd. Filipacchi

Casimir et l’Île aux enfants

Jeudi 24 mai 2007

emoticone LAISSEZ VOS COMMENTAIRES SUR CET ARTICLE !!

casimir.bmp

L’île aux enfants vise des objectifs éducatifs et sociaux très précis : Il s’agit, avant tout, d’aider les enfants qui quittent l’univers sécurisant de la maternelle à aborder l’univers de la « Grande Ecole », parfois inquiétant pour eux. Voilà pourquoi ce monstre gentil, désormais adoré des enfants, a été inventé : Casimir.

Remarquez bien : Casimir n’a ni parents, ni frères, ni soeurs, ni grands-parents ! (comme à l’école) ; personne n’est marié sur l’île aux enfants ; aucun lien familial n’y est évoqué, de façon à ne pas chagriner ceux qui en sont privés. Christophe Izard, qui a participé à cette invention précise : « C’est surtout à ces enfants que nous avons voulu être utiles ; et si Casimir est un dinosaure, c’est pour refuser l’équation : Beau = gentil et Laid = Méchant. Nous avons voulu créer des personnages amusants plutôt que séduisants ».

Pour votre information :

Casimir mesure 2m10, a un tour de taille de 1m60. Il a vécu huit ans. Yves Brunier le fabriquait et l’habitait.

Source de cet article : Nos Années Télé, ed. filipacchi

Le Roi Babar

Vendredi 27 avril 2007

babar.gif

C’est en 1968 que le roi Babar fait son apparition à la télévision. Loin de la grande vague des héros salvateurs à la japonaise de l’époque, Babar est tout d’abod l’anti-héros que FR3 a, en quelques sortes, envoyé au front pour casser l’impérialisme japonais qui envahissait nos télés ; Babar est, en effet, loin de ces héros obsédés par les problèmes inter-planétaires et surhumains…

Dans ce contexte, Babar l’éléphant va représenter pour les enfants la douceur et la chaleur familiale, représentant du mêmle coup le retour aux valeurs traditionnelles familiales : la tendresse, l’équilibre, la morale.

123