Archive de la catégorie ‘Les Dessins Animés’

Princesse Sarah

Mercredi 24 octobre 2007

 Princesse Sarah dans Les Dessins Animés 1180291725

Je me souviens vaguement de ces pitoyables soirées où nous étions toutes les quatre entassées sur le minuscule canapé du salon, aux côtés de Maman ; et je me souviens aussi que nous pleurions toutes à chaudes larmes, parfois à nous prendre les unes dans les bras de l’autre, à finir par éteindre la télé sans regarder la fin ; pour nous, si l’épisode était triste, le reste de la journée était fichu… habitées que nous étions par le spectre de cette petite fille effroyablement forte et si bousculée par la vie…

Aujourd’hui encore, quand je repense à ces absurdités, j’avoue que j’ai encore parfois, comme coincée dans le fond de la gorge, un espèce de poids difficile à faire passer… C’était l’époque de Princesse Sarah. Dans la cour de l’école, tout le monde en parlait, nous étions obnibulées par la série, à tel point que l’instit’ nous avait interdit d’en parler pendant les heures de classe…

Rares sont ceux qui ont vécu cette passion pour une série animée ; et vous ne pourrez pas comprendre si vous n’êtes pas de la génération « Princesse Sarah »…

* * *

sarah.jpg

Fiche Technique : 

Cette série animée est d’origine japonaise. Elle est composée de 46 épisodes comptant chacune 24 minutes et a été créée en 1985 par Ryûzô Nakanishi d’après le roman A Little Princess de Frances Hodgson Burnett. En France, la série est diffusée depuis mars 1987.

sarahzg9 dans Les Dessins Animés

L’Histoire :

Dans l’Angleterre du XIXe siècle, Sarah Crew, huit ans et demi et orpheline de mère, est placée par son père, riche homme d’affaires devant se rendre aux Indes, dans un pensionnat afin d’y recevoir la meilleure éducation. Dans les premiers temps, la petite fille est traitée avec tous les égards dus à sa fortune. Malheureusement, la faillite et le décès de son père (qu’elle apprend le jour de son neuvième anniversaire) font basculer la vie de Sarah qui devient une petite servante brimée et sans cesse rabaissée par la directrice du pensionnat et quelques-unes de ses « camarades« , comme Lavinia.

Sarah va vivre misérablement, mais grâce à son courage et à ses amis (Becky, Peter…), elle parviendra à surmonter les obstacles que ne cessent de lui tendre ses ennemis.

Heureusement tout se terminera bien pour Sarah.

sarah

La Morale :

Cette série est très manichéenne ; elle divise le monde de Sarah en deux : les « Méchants », représentés notamment par Mle Mangin et Lavinia, et les « Gentils », représentés par Beckie, Lottie ou Peter. Malgré la caractère particulièrement simpliste de la série, les valeurs morales sont profondes : la persévérance, l’espérance et l’optimisme en toute occasion constituent la religion de la petite orpheline. La jeune fille, de confession certainement anglicane, fait d’ailleurs office de figure biblique : à plusieurs reprises, le bien et l’amour de l’autre la confondent. Le personnage est parfaitement lisse ; la colère, la convoitise, la vengeance ne l’envahissent jamais ; son visage angélique et son sourire engeôleur rappellent souvent les images bibliques.

sar.jpg

Régulièrement, la série met en scène la violence de l’adulte sur l’enfant : coups directs, vocabulaire insultant et traitements inhumains… c’est certainement aussi ce qui a fait le succès de cette série. L’adulte est froid et sans retenue à l’égard des enfants victimes. L’entourage se doute du mauvais traitement mais ne dit rien : Marguerite ou les voisins bienfaiteurs, même s’ils tentent parfois d’adoucir les maux, connaissent la violence portée aux enfants et n’interviennent jamais.

Psychologie : (et oui, encore ! )

15226-15890

L’histoire de la Princesse Diamant semble mettre en scène le complexe d’Oedipe.

Pour ceux qui ne voient pas trop de quoi il s’agit, et pour shématiser un peu, le complexe d’Oedipe est un méchanisme inconscient par lequel tout enfant en bas âge passe pour se constituer : le souhait inconscient d’épouser son père, pour une fille, (ou sa mère pour un garçon) et de supprimer l’autre parent rival.

Sarah est orpheline de mère, on le sait : Son désir du père peut se développer à souhait, d’autant plus qu’un lien très fusionnel la lie à son père. La poupée que lui offre son père est d’ailleurs un moyen pour elle de « transférer » son amour lors de l’absence du père. La séparation, puis la mort du père arrivent comme un couperet qui destabilise la jeune fille et la fait plonger dans un monde de régression ; Sarah s’apparente alors à Cendrillon, réduite aux tâches les plus basses et y prennant un plaisir à la limite du sado-masochisme.

sara.jpg

Dans les contes de fée, la rupture et le sommeil sont des représentations de la période pré-pubertaire, celle où l’enfant se concentre sur lui-même avant de devenir pubertaire, et donc apte à la sexualité. Ce n’est qu’au bout de cette longue période que Sarah accepte enfin la mort de son père (le premier homme de sa vie) pour devenir enfin elle-même et endosser les attributs de la princesse de Diamant.

Sources de cet article : perso.orange.fr/petite-princesse et wikipedia

La Naissance de Mickey

Mercredi 17 octobre 2007

mickey                                        
Au départ, le personnage devait être un lapin avec de longues oreilles et une queue touffue ; il aurait du s’appeller Oswald. Mais Walt Disney perdit les droits de ce premier personnage. C‘est alors que Walt commence à imaginer une petite souris, qu’il nommera, dans un premier temps, Mortimer. Peu à peu, le personnage a évolué, jusqu’à devenir celui que l’on connait tous aujourd’hui. C’est l’épouse  Disney qui a trouvé le nom de Mickey. Il semblerait, par ailleurs, que ce soit Ub Iwerks qui s’est chargé de développer lapparence du personnage tandis que Walt Disney lui a insuff son caractère.

Premières parutions :

mickey.jpgAu début Mickey avait d’énormes yeux, un long museau et une longue queue. Ses bras et ses jambes ressemblaient à des tuyaux, il ne portait pas de gant et ses oreilles étaient mises côte àte sur le dessus de sa tête. Son corps était en forme de poire. Par contre, il portait déjà des pantalons rouges garnis de 2 gros boutons blancs ainsi que de grosses chaussures. Il faut savoir que le premier personnage Mickey avait un caractère bien plus farceur et bien plus coquin que celui que l’on connait aujourd’hui.

Le personnage fait ses débuts dans un court métrage nommé « Plane Crazy », qui est (comme toutes les précédentes œuvres de Disney), un film muet ; le succès ne fut pas au rendez-vous !

Fin 1928, Disney présente « Steamboat Willie« , un court métrage. Cest le premier dessin animé avec son synchronisé. Mickey y faisait plus figure de « jeune garnement » : DOn l’y voit notamment klaxonner à l’aide d’étreintes serrées sur des canards, utiliser les dents d‘une vache comme xylophone, et enrouler la queue dune chèvre pour en faire une boîte à musique (!). Des parents alarmés par son comportement désagréable et grossier, ont inondé de lettres le bureau de Disney, exigeant une souris « plus aimable et plus douce ». On décida alors de faire évoluer la souris.

2222222222222222222222222222~ [ ! ][ M ][ i ][ c ][ k ][ e ][ y ][ ! ] ~222222222222222222222222222

L’évolution de Mickey :  

La Naissance de Mickey dans Les Dessins Animés 070209_mickey_mouseMickey fut redessiné et destiné à être une souris plus charmante et plus tranquille : Il garde ses caleçons à deux boutons mais ses yeux sont plus petits, ses bras et ses jambes sont plus épais, et il a gagné du poids. Ses oreilles ne sont plus des cercles et bougent même dans ses mouvements ; il a des gants, de plus grands pieds, et son corps en forme de poire s’est étiré. Sa queue s’est également raccourcie, mais elle disparut pendant la 2e guerre mondiale car elle devenait trop difficile à animer.

Désormais, Mickey n‘est plus très drôle ; il devient attirant, plaisant, attrayant et ne fait jamais rien sans raison valable. C’est un trait qu’il a hérité de Disney lui-même. Il est également devenu plus humain ; une sorte de Monsieur Parfait dans le corps d’une souris.

Peu à peu, son monde s’est enrichi d’amis aussi originaux et aussi réussis que lui : Une petite amie (Minnie), un chien (Pluto), et des amis (Goofy, Dingo, Donald et Daisy). Pus tard,d’autres personnages se grefferont : les neveux de Donald, Pat, et un rivale pour Mickey nommé Mortimer !

La popularité de Mickey a grandi et est aujourd’hui unanime ; le personnage a fait le tour du monde et c’est l’emblème du monde Disney. 

INFO : Walt Disney a assuré la voix anglaise de Mickey Mouse jusquen 1947.

L’Ami Public Numéro 1

Mardi 16 octobre 2007

L'Ami Public Numéro 1 dans Les Dessins Animés 225310910X.08.MZZZZZZZL’émission préférée des enfants a été, pendant plus de 15 ans, celle que Pierre Tchernia présentait, le dimanche après-midi, de 1961 à 1978 : des extraits de dessins animés de Walt Disney qui ont fait de lui « l’ami public numéro 1″.

Souvenirs de Pierre Tchernia :

« Mr Disney, raconte Pierre Tchernia, je le connais bien. Je suis né la même année que son grand fils Mickey, en 1928. Mais j’ai rencontré l’homme en 1961, année où l’ORTF et la société Disney se mirent d’accord pour produire une émission consacrée aux personnages Disney. On me demanda de m’en occuper pendant une saison. Finalement, l’ »ami public » a duré 17 ans (…) Nous avions rendez-vous au studio, à Hollywood. Le père de Mickey avait deux bureaux : le vrai, où il travaillait, et le faux, pour enregistrer les émissions de télévision où il apparaissait. Conversation difficileoù il essayait de glisser quelques mots en français et où, moi, je m’efforçais d’articuler quelques mots d’anglais. »

Article tiré de « Nos Années Télé« 

 

7227 dans Les Dessins Animés

 CITATION :

« Les enfants n’aiment pas être considérés comme tels. Ils veulent qu’on leur parle comme s’ils étaient des adultes. Ils ont raison. »

Pierre Tchernia

Les « Looney Tunes » de la Warner

Jeudi 11 octobre 2007

looney.jpg 

Les « Looney Tunes »

C’est le nom générique donné par la Warner Bros aux personnages mis en scène dans la série qui porte leur nom. L’image du héro dans les Looney Tunes s’oppose férocement à l’image très classique du héro véhiculé par Disney : le « gentil » ne l’est pas toujours, et même pas souvent ; le personnage Looney est, comme dans la vraie vie : jamais totalement noir et jamais totalement blanc ; le gentil est souvent malicieux, voire agaçant et il n’est pas rare de s’attacher au méchant !

Si vous faites un petit effort, vous allez vite vous souvenir des Looney Tunes les plus connus : 

  • Bugs Bunny,

  • Daffy Duck,

  • Elmer,

  • Porky Pig,

  • Titi (tiens, là, un gros bisou à mon oncle, il comprendra !),

  • Bip Bip et le Coyote,

  • Speedy Gonzales…

  • et bien d’autres encore !

Il faut noter que l’apparition des Looney Tunes correspond, chez la Warner, à un désir très fort d’affirmer un style nouveau en créant des personnages tout à fait particuliers et originaux, qui constitueraient la « griffe » des studios. C’est en 1935 que les 3 personnages-phares des Looney apparaissent : Bugs Bunny, Porky Pig et Daffy Duck. De ces trois personnages, C’est Bugs Bunny qui deviendra le porte-drapeau de la Warner : Au moment de la 2ème guerre mondiale, l’image de Bugs correspond à celle d’une nation en guerre tentant de protéger son territoire. 

 Voici le portrait des personnages Looney qui m’ont le plus marquée.

N’hésitez pas à demander d’autres portraits sur d’autres Looney dans la rubrique

« demande d’articles« .

Bugs Bunny               Les

Malgré son caractère un tantinet agaçant et son côté un peu ridicule (il passe son temps à faire des trous, il n’arrête pas de machouiller des carottes), Bugs Bunny est devenu l’une des figures emblématiques des Looney Tunes. Son succés tient sûrement au fait que ce lapin reste toujours le maître absolu de son cartoon : Aucune situation ne lui échappe, et il finit toujours par triompher de son ennemi, quel qu’il soit ; pour cela, il n’hésite pas à utiliser les moyens les plus étonnants et les plus détournés. Autre caractéristique : Bugs Bunny vit dans le monde de l’absurde, et c’est là ce qui plaît tout particulièrement au public ; Bugs dépasse les limites du possible et de l’imaginable en mettant en scène des gags improbables (comme dessiner une porte dans un mur et puis l’ouvrir !).

Sa phrase fétiche : « Quoi d’neuf, Docteur ? »                      

 

Daffy Duck                    duffy.jpg

C’est le caractère de ce canard qui en a fait le succès : Nerveux, colérique et égoïste, Duffy Duck est parfois à la limite d’être le méchant ; mais, tout comme Donald, ce sont ses vilains défauts qui font que tout le monde l’adulle ! Duffy Duck, c’est le personnage de la transformation et du déguisement : il empreinte très souvent l’apparence de personnages connus, comme par exemple Robin des Bois. Les aventures de Duffy Duck se terminent toujours en une cruelle déconvenue, pour le plus grand plaisir des spectateurs ! Ami de Porky Pig, il est également l’ennemi juré de Bugs Bunny.

Sa phrase fétiche : « Tu es méprisable ! »

 

Titi (et Grosminet)             titi-07 dans Les Dessins Animés

Encore un personnage des Looney Tunes qui n’est pas toujours très net ! C’est l’un des personnages les plus attendrissants des Looney, tout d’abord de par sa voix fluette et zozotante, ensuite, par son apparence fragile et douce. A première vue, c’est un petit canari frèle et sans défense, mais à bien y regarder, c’est un personnage très malin, qui plait par son côté malicieux, et qui sait parfaitement manipuler son monde, à commencer par Sylvestre, Mémé et Hector. Les tentatives de Sylvestre pour capturer Titi donnent lieu à d’extraordinaires gags qui ont fait le bonheur de bien des générations.

Sa phrase fétiche, vous la connaissez tous : « Oh, oh, z’ai cru voir un Grosminet ! »

 

La Folie du Manga Animé

Samedi 1 septembre 2007

Article 1/4 du Dossier de Septembre 2007 

- INTRODUCTION -

                                                                La Folie du Manga Animé dans Les Dessins Animés image07

A l’origine, le Manga, c’est une Bande Dessinée publiée, au Japon, dans les journaux sous forme d’épisodes.

Il existe plusieurs « types » de Manga, destinés à une catégorie d’âge précise :

  • Josei :  pour les jeunes femmes et adultes 

  • Kodomo : pour les jeunes enfants 

  • Redisu : pour les femmes adultes

  • Seijin : pour les hommes adultes 

  • Seinen : destinés aux jeunes hommes et adultes 

  • Shōjo : destinés aux jeunes filles adolescentes, manga sentimental

  • Shōnen : pour les jeunes garçons adolescents

                                                             image08 dans Les Dessins Animés

On distingue aussi certains genres particuliers : érotiques, parfois pornographiques, dramatiques, sentimentaux, historiques, policiers, humoristiques… 

Il faut savoir qu’au Japon, la Manga est une valeur profondément ancrée dans la culture japonaise. Chaque genre est un exutoire pour cette population écrasée par les coutumes et les traditions.

En France, le manga a toujours eu une réputation sulfureuse notamment parce qu’il a été diffusé sous forme de dessins animés auprès d’un public auquel il n’était pas destiné.

Certaines BD Manga à succès sont adaptées en animé. Mais parfois, ce sont les animés qui sont utilisés pour créer des BD, soit simplement inspirées de la version animée (comme c’est le cas pour Evangelion), soit directement copiées à partir des images animées. Pour cela, on met en page des images extraites de l’œuvre souhaitée, sur lesquelles on ajoute du dialogue. Ces bandes dessinées particulières sont alors appelées Anime comics.

                                                                     image09

Les Pionniers du Manga Animé en France

Samedi 1 septembre 2007

Article 2/4 du Dossier de Septembre 2007 

1- Les chevaliers du zodiaque

cz.bmp C’est un manga de Masami Kurumada, publié en France en 28 volumes aux éditions Kana. Il a été adapté en dessin animé par la Tōei animation et diffusé en France par l’intermédiaire de AB Distribution. S’y adjoignent cinq films.

L’histoire :

Depuis toujours, lorsque les Forces du Mal s’éveillent, des Chevaliers  vêtus d’une armure font leur apparition pour protéger la Terre. On les appelle les Chevaliers d’Athéna (Athena no saint). Lors de l’un de ses voyages en Grèce, Mitsumasa Kido fait la connaissance d’un jeune garçon agonisant, Aiolos, Chevalier d’Or du Sagittaire. Celui-ci lui confie l’armure d’Or du Sagittaire et Saori, un bébé, qu’il lui présente comme étant la réincarnation de la déesse Athéna. Il lui demande de trouver des jeunes garçons courageux afin de protéger l’enfant. Ce sont les Chevaliers d’Athéna.

Treize ans plus tard, ils sont 10 à revenir avec une armure. Parmi ceux-ci, Seiya, qui a conclu un marché avec Mitsumasa Kido : il ramènerait l’armure de Pégase et Mitsumasa Kido lui dirait où se trouve sa grande sœur Seika. Mais Mitsumasa Kido succombe à une maladie. Voilà Seiya contraint de participer à un tournoi entre Chevaliers dont l’enjeu est l’armure d’Or du Sagittaire.

2- Dragon ball Z

dbz.bmp Cette série télévisée est composée de 291 épisodes de 25 minutes C’est la suite de Dragon Ball adaptée du manga du même nom, produite par le studio Toei.

L’histoire :

Dragon Ball Z reprend cinq ans après le mariage de Son Gokû. Raditz, un mystérieux guerrier de l’espace, arrive sur Terre pour retrouver Gokû, qui apprend alors qu’il vient d’une planète de guerriers dont il ne reste plus que quatre survivants. La trame de l’histoire repose sur une succession d’adversaires à combattre, de plus en plus forts, mais il y a aussi fréquemment un contexte de quête ou de voyage qui donne un intérêt autre que les simples duels.

Thème récurrent :

La force de combat est une notion très présente chez Dragon Ball Z. La puissance physique est au coeur de chacune des scènes de combat, et celles-ci ont souvent été qualifiées de violentes, certaines ont même été censurées.

3- Les Pokémons

Les Pionniers du Manga Animé en France dans Les Dessins Animés pok_logo2La série d’animation Pokémon comprend dix saisons (environ 50 épisodes) et 9 films (dont seuls les 3 premiers sont sortis en France). Sachez qu’à l’origine, les Pokémons est une série de jeux vidéos qui a été ré-adaptée en Mangas, mais également en animés et en jeu de carte…

L’Histoire :

Sacha est un jeune garçon dresseur de Pokémon qui commence sa vie de dresseur de Pokemon par une défaite cuisante contre Mew. Il va alors rencontrer le professeur Chen qui va lui confier un Bulbizarre. Sacha va alors voyager à travers le Kanto pour devenir le meilleur dresseur, mais aussi pour remplir la mission qui lui a été confiée. Le professeur lui a en effet demandé de capturer tous les pokémons afin de compléter le pokédex, une encyclopédie électronique destinée à contenir des informations sur tous les pokémons. Mais son principal rival, Régis, essaye lui aussi de compléter un pokédex. D’autre part, Sacha doit aussi lutter contre la Team Rocket, une organisation de voleurs de pokémons utilisant ceux-ci à des fins peu scrupuleuses.

Polémiques autour des Pokémons :

Il faut savoir que le monde des Pokémons a été fortement controversé aux Etats-Unis et notamment pour des raisons religieuses : Certains groupes protestants sont persuadés que les Pokémon sont d’inspiration satanique. Suite à la sortie de Pokémon Jaune, il y eu une soudaine vague de critiques menée principalement par des congrégations chrétiennes. 

Pokémon a également été fortement critiqué par la communauté juive pour son utilisation du svastika, le symbole le plus connu du Nazisme, (symbole, il est vrai, plutôt inapproprié pour un jeu destiné aux enfants !). Il faut néanmoins savoir que ce même symbole représente la bonne fortune dans la religion bouddhiste. Lorsque Nintendo a pris la décision de supprimer certains symboles du svastika,  le Japon a été très choqué de cette forme l’intolérance envers les symboles bouddhistes.

TOP 5 des personnages Mangas d’aujourd’hui…

Samedi 1 septembre 2007

Article 3/4 du Dossier de Septembre 2007 

En 2001, le Voyage de Chihiro a battu le record de recettes dans ce pays, devançant le film Titanic. Parmi les films qui rencontrent en général le succès, on peut citer ceux issus du Studio Ghibli, fondé par Hayao Miyazaki et Isao Takahata.

Classement des 5 personnages Mangas les plus appréciés :

Date du classement : 01-09-07

1 – Uzumaki Naruto
TOP 5 des personnages Mangas d'aujourd'hui... dans Les Dessins Animés 227-1 Naruto
note16 dans Les Dessins Animés
334 votes
2 – Gara
538-1 Naruto
note16
201 votes
3 – Nara Shikamaru
492-1 Naruto
note16
123 votes
4 – Neiji
540-1 Naruto
note15
132 votes
5 – Uchiwa Sasuke
229-1 Naruto
note15
257 votes

 

SOURCE de ce classement : http://www.fenx.net/mangas_persos.php3

Naruto est un manga de Masashi Kishimoto. La série relate les aventures de Naruto, un jeune ninja, qui cherche à être reconnu par tous en devenant Hokage, c’est-à-dire le ninja le plus puissant de son village…

Et vous, quel personnage Manga préférez-vous ?

 

 

Houba Houba, le Marsupilami…

Lundi 23 juillet 2007

Petite dédicasse à mon dernier petit neuveu Kenny à qui l’on a donné le Marsupilami comme animal-totem !!

Houba Houba, le Marsupilami... dans Les Dessins Animés bbr.ht1

Vous connaissez certainement ce drôle d’animal sorti tout droit de l’imagination de Franquin en 1952 et dont la fantaisie amuse autant les grands que les petits…

Le marsupilami mesure environ un mètre, il est jaune avec des points noirs, et sa principale caractéristique, c’est sa longue, très longue queue, qui lui sert, selon le contexte, de moyen de locomotion, de ressort, d’arme et, aussi, bien souvent, d’instrument de jeu (balançoire, par exemple) et de manœuvre de séduction dans la parade nuptiale… 

On peut d’ailleurs s’interroger sur la signification de la prédominance de cette queue dans cette série !!!

Par ailleurs, le Marsupilami est doté d’un sens aigu de la famille : Il est souvent représenté avec sa compagne et leurs trois enfants : bibu, baba et bobu (2 garçons et une fille).

Ce qui est surprennant, c’est que le Marsupilami est représenté comme un animal (il vit dans la jungle, il ne communique que pas onomatopées), et pourtant, il a tout de l’homme (il est tout particulièrement socialisé et c’est l’un des rares animaux à connaître le rire).

Le Marsupilami représente parfaitement pour l’enfant, un modèle de vie : c’est un mâle, très indépendant, et qui prend soin de sa famille ; il s’entend parfaitement bien avec sa femelle, à quelques scènes de ménage près ; il sait se mettre très en colère si l’on menace sa famille.

POUR INFO :

- A l’origine, le Marsupilami était un personnage de BD et il a, tout d’abord, fait son apparition dans les pages de Spirou, avant de vivre tout seul ses propres aventures…

- Il existe deux séries animées sur le Marsupilami. La première, Le Marsupilami, est produite en 1993 par les studios Disney et fut un fiasco. La seconde, Mon ami le Marsupilami, est produite en 2002 par Marathon Animation et compte déjà 52 épisodes ; là, le succès est chaque fois au rendez-vous.

- En juin 2004, un communiqué annonçait l’adaptation du Marsupilami au cinéma avec Alain Chabat derrière la caméra. Il serait toujours d’actualité avec un sortie programmée en 2008. Le Marsupilami deviendrait un personnage en 3D, bien sur, évoluant au milieu d’acteurs. Un long métrage d’animation serait prévu également mais pour 2010 !

dec_08 dans Les Dessins Animés 

Candy, l’histoire de toute une vie

Vendredi 6 juillet 2007

à Cécile, merci de m’encourager…

Histoire et Synopsis :

candy.bmp115 épisodes de 26 minutes et un film de 40 minutes, Candy a été créée au Japon par Yumiko Igarashi et Kyoto Mizuki créé, d’après le manga du même nom!!! En France, il la série est diffusée dès 1978 sur Récré A2 et rediffusé à de nombreuses reprises jusqu’en 1994.

Candy est une orpheline de la maison de Pony. Lorsqu’Annie, sa meilleure amie est adoptée, Candy va pleurer sur la colline.
A ce moment là, un beau jeune homme qui porte un kilt et une cornemuse, apparait devant elle et lui dit: “Petite fille, tu es plus jolie quand tu souris que quand tu pleures “.

S’en allant comme il était venu, elle gardera comme seul souvenir un medaillon.
Candy surnommera le jeune homme “le Prince des Collines”.

C’est cette image qui l’aidera et la soutiendra lors des épreuves qu’elle va devoir traverser: son séjour chez les Legrand, la mort d’Anthony , sa rupture avec Terry, le départ d’Alistair à la guerre, la disparition d’Albert…

Candy a été, avec Goldorak, le dessin animé plus populaire en France dans les 70 et 80. L’histoire de cette petite fille blonde a fait verser beaucoup de larmes à des générations d’enfants : c’est le début des séries animées où l’on suit la vie de l’héroïne : viendra ensuite Princesse Sarah…

POUR LES FANS, MAUVAISE NOUVELLE :  

Depuis 1998, Candy est interdit de diffusion dans tous les pays du monde suite à un procès entre la dessinatrice de l’œuvre, Yumiko Igarashi, et la scénariste de l’histoire, Kyoko Mizuki, procès qui dure depuis 10 ans et dont l’issue ne semble pas proche. Il est donc peu probable que Candy soit rediffusé à la télévision ou fasse l’objet d’éditions DVD dans un futur proche.

Souvenirs… Les meilleurs génériques du Club Do’

Samedi 30 juin 2007

Article 3/4 du Dossier de Juillet 2007 

Cat’s Eyes Image de prévisualisation YouTube

Maya l’Abeille Image de prévisualisation YouTube

Les Mystérieuses Cités d’Or Image de prévisualisation YouTube

Albator 79 Image de prévisualisation YouTube 

Cette liste, bien sûr, n’est pas exhaustive!!

Un titre vous revient ? N’hésitez pas à me laisser vos demandes!!!

123