Maisie visite le monde

Flash sur une série animée découverte récemment...  

Petite chatte espiègle, curieuse et spontanée, Maisie MacKenzie vit en Ecosse, dans la banlieue d’Edimbourg, avec son père, explorateur, et sa grand-mère. Plus grande, elle rêve de devenir une célèbre exploratrice (« Tiens, ça me rappelle une autre vedette de l’animation !« ), comme son papa. En attendant, elle fait partager aux plus petits ses premières expériences d’enfant. 

Le concept est simple, voire simpliste, mais il me parait original.

Maisie visite les grandes villes de ce monde, accompagnée de sa grand-mère ou de ses amies.

Les dessins restent sobres et sans grand intérêt, il est vrai ; le rythme est lent par rapport aux dessins animés actuels mais chaque épisode donne à entendre à des enfants qui n’y sont pas franchement intéressés, les grands airs de la musique classique du pays visité par Maisie (Le Lac des Cygnes pour la Russie…). L’occasion pour nos chères têtes blondes bercées par Diam’s et compagnie de s’initier sans le savoir à la culture musicale qui fait partie du patrimoine inexploré !

Les personnages sont, certes, stéréotypés (le français est, par exemple, encore représenté avec son bon vieux beret !), mais accordons à cette série qu’elle permet à des enfants de plus en plus voués à se tourner vers l’international et ayant des moyens toujours plus limités pour y accéder (lol!), d’avoir un petit apperçu du monde et des coutumes qui les entourent. Les grands monuments (la tour Eiffel, Big Ben…) y sont évoqués et représentés, histoire, au moins, qu’ils n’aient pas l’air idiots quand on leur parle de ces symboles culturels !

Laisser un commentaire