Sortie : Les Rois de la Glisse

LES ROIS DE LA GLISSE

(Surf’s Up

Sortie le : 24 OCTOBRE 2007

Image de prévisualisation YouTube

1- Fiche Technique :

Comédie d’animation, américain d’1h28, distribué par Sony Pictures

Réalisé par Ash Brannon et Chris Buck, avec (notamment) Pierre Richard    

Budget : 120 000 000$

Titre original : Surf’s Up

 

2- L’histoire :

Sur sa banquise, le jeune Cody rêve de devenir le champion du monde des surfeurs. Il espère qu’en intégrant le monde prestigieux de la compétition, il trouvera enfin le respect et l’admiration qu’il n’a jamais eus. Accompagné d’une équipe de reportage qui filme son incroyable aventure, Cody quitte son univers glacial pour rejoindre le paradis ensoleillé de l’île de Pin Goo où va se dérouler la compétition.
Sa rencontre avec un vieux surfeur surnommé « Geek » (**) va changer son destin et donner un vrai sens à sa quête. Le jeune intrépide qui n’était venu que pour remporter une médaille va gagner bien davantage…

3- Secrets de tournage :

  • Les deux réalisateurs n’en sont pas à leur premier coup d’essai : Ash Brannon a co-réalisé Toy Story 2 et Chris Buck a réalisé Tarzan
  • C’est Nelson Montfort qui assure la voix française du commentateur !
  • La chanson du film est interprétée par la talentueuse Lauryn Hill

 4- Premières Critiques :

(Forum Allociné)

- Nettement meilleur qu’Happy Feet ! sans comparaison aucune (sauf les pingoins). La réalisation donne l’effet que le film est tourné en style documentaire : caméra à l’épaule et ça c’est plutot inovant, mais le point fort c’est la technique d’animation, si on enlève les pingouins franchement on pourrait vraiment croire que
la nature entière n’est pas réalisé en 3D et c’est ce qui m a le plus bluffé … à voir !

- L’univers du surf est idéal pour un film délire. Personnages « hyper-égocentriques », « allumés mystique de la vague », attitude « méga COOL ». On passe à coté. Le poulet « COOL man » est complétement sous exploité, il aurait pu en être le SID (Ice age), les 3 petits pingouins qui commentent en apparté: idem.

- J’ai l’habitude d’aller au ciné avec les gosses pour ce genre de film et celui-ci sent la cata. Ils vont décrocher à la 20ème minutes et il va falloir contenir les mômes pendant l’heure qui reste.

- Vraiment drôle !- Ce film est vraiment sans intérêt et seuls des enfants pourront être séduits par les jolis graphismes : l’histoire simpliste et sans humour est mortellement ennuyeuse ! les 3 personnes qui ont vu le film avec moi étaient prêt à partir après la 1ére demi heure ! A fuir, à moins que vous n’ayez 9€ et 1H20 perdre …
- Un calvaire en persepctive- Un rattage. Y’a pas de rythme, les effets « caméra d’épaule » ramollissent tout, faute de cadrage pertinent. Une alternance plan fixe/plan dynamique aurait apporté des tensions et des accelérations. Même « LA » scène dramatique est molle.- Pour vous donner un aperçu de la réussite de ce film aux USA :
Budget : 120 millions $
Recette : 54 millions $ … retiré après 5 semaines seulement !
- Pour l’aspect technique « RESPECT », le rendu des fluides est fantastique, les textures sèches ou mouillées sont stupéfiantes. On s’y croirait, dans le tunnel de la vague.

- Pour ce qui est de la comparaison avec Happpy feet, ils n’ont rien à voir. HAppy Feet est techniquement moins « bluffant » par contre le scénario et le rythme sont « béton ». Il restent des références pour les mômes et ils aiment le revoir. Une seule fois suffira pour « Les Rois de la glisse » et ils passeront à autre chose.

- LES ROIS DE LA GLISSE ne se prend pas la tête. Le film joue totalement son rôle de divertissement agréable et rigolo.

ET VOUS, QU’EN PENSEZ-VOUS ?
** Rien à voir (enfin, je pense), avec le site « the geek show » ???

3 Réponses à “Sortie : Les Rois de la Glisse”

  1. pitouwh dit :

    ça a l’air sympa comme film, dommage seulement que le côté « documentaire » et la réalisation qui va avec ne semblent pas plus respectés que ça.

    Pour ce qui est de geek, c’est un mot comme un autre, un peu comme banane ou radiateur, donc je ne suis pas sûr qu’il y ait un rapport. A moins, bien sûr, que le personnage soit un geek, mais comme les surfeurs sont l’antithèse du geek…

    Dernière publication sur The Geek Show : Critique ciné : Cry Macho

  2. pitouwh dit :

    (ça fait beaucoup de « geek » tout ça, non ?)

    Dernière publication sur The Geek Show : Critique ciné : Cry Macho

  3. cecile dit :

    On reste encore dans le déjà vu. Il faut du nouveaux dans les films d’animation mais ça reste à voir !

Laisser un commentaire