Plagiat chez Disney : Dénonciation !

Fans de Disney, attendez-vous à être un peu malmenés… Certains mythes s’effondrent en peu de temps.  

 1- NEMO contre PIERROT

                                                                                                              Image IPB

           Le Monde de Nemo est une réussite, tant d’un point de vue esthétique que commercial ! Mais saviez-vous qu’en 2002, un français nommé Franck Le Calvez a édité son livre intitulé Pierrot le poisson ? Ce livre pour enfant a rencontré un franc succés ; il raconte l’histoire d’un petit poisson-clown qui perd sa maman et qui erre longtemps dans les affres de l’océan… cela ne vous rappelle rien ? Franck Le Calvez a attaqué les studios Disney après la sortie du Monde de Némo. Quelques temps après, le verdict tombe : Franck le Calvez perd son procés, comdamné à verser à ses adversaires plus de 25000 Euros !!

2- JAFAR, L’INACHEVE DE R. WILLIAMS

En 1968, Richard Williams commence à travailler à un nouveau projet de film pour la Warner. Ce film ne sera malheureusement jamais terminé… Mais cela n’a pas été perdu pour tout le monde ! Regardez les images suivantes, les ressemblances sont plus qu’étonnantes !!!!

          Image IPB          Image IPB          Image IPB

 

3- LE ROI LION ou LE ROI LEO :

Image IPBImage IPBImage IPBImage IPB 

Vous vous souvenez peut-être de ce vieux manga… Le Roi Leo était une série TV créée par Osamu Tezuka en 1951!! Une pétition signée par 1100 fans, artistes et dessinateurs de mangas japonais fut adressée à Disney en 1994 pour protester contre l’adaptation sans autorisation du travail de Tezuka. En effet, le Roi Lion, l’un des plus gros succes au box-office de tous les temps serait directement inspiré de Le Roi Léo, sans que Disney ne l’aie jamais reconnu.

QUE PEUT-ON EN CONCLURE ??

« La différence entre l’hommage et le plagiat, c’est qu’on est plagiaire quand on perd le procès » 

Simple « inspiration » ou pillage artistique caractérisé ? A l’époque de Walt, les oeuvres du studio Disney s’inspiraient d’autres oeuvres en toute transparence sous forme d’hommages ou de références plus ou moins directes.
Maintenant, ils plagient sans scrupule et démentent ou envoient une armée d’avocats pour faire taire le premier qui se plaint…
Et aujourd’hui, on peut jouer au « qui pompe sur qui » entre Disney-Pixar et Dreamworks :

  • 1001 pattes – Fourmiz
  • Nemo – Gang de requin
  • The wild – Madagascar
  • Ratatouille – Flushed away

Et j’en oublie sûrement…

Réagissez à cet article, laissez vos commentaires !!!

Une réponse à “Plagiat chez Disney : Dénonciation !”

  1. pitouwh dit :

    Un article très intéressant, je n’avais entendu parler que du plagiat du Roi Léo (aujourd’hui ils font ça plus poliment en distribuant les films de Ghibli).

    Et il est vrai que le croisement entre Jafar et le génie est assez évident.

    Pour ce qui est des ressemblances dans les films en image de synthèse, cela s’explique par le fait que les technologies des studios progressent en parallèle et que cela influe directement sur ce qu’ils peuvent faire ou non. Quand ils arrivent à faire des végétaux corrects, ils font 1001 pattes et Fourmiz. Quand ils arrivent à faire des poils/fourrures corrects, ils font Madagascar et The Wild,… On peut aussi rajouter à ta liste, mais pas forcément en binôme Pixar/Dreamworks, Happy Feet contre Les Rois de la glisse ou bien Robots contre Wall-E, le prochain Pixar.

    Dernière publication sur The Geek Show : Critique ciné : Cry Macho

Laisser un commentaire