Retrouvez vos dessins animés en ligne !

calimero.bmp      Ca y est, vous êtes en vacances ! Un coup d’œil par la fenêtre, le temps rappelle les vacances de février… A ceci près que le calendrier affiche fièrement un mois de juillet. Le temps ne vous encourage pas à aller pointer le bout du nez dehors, et vous décidez de regarder un DVD assis confortablement dans le canapé.
Problème majeur : votre progéniture. Elle vous prête à peine attention alors que vous arrivez dans le salon, trop occupée à regarder le petit écran diffusant des dessins animés que vous considérez comme complètement niais…

Vous tentez une première fois le dialogue, mais votre phrase résonne dans le salon, sans y trouver une réponse. Résigné, vous vous installez à côté de vos enfants pour essayer de comprendre ce qui peut bien les attirer. Et tandis que vous regardez une émission rassemblant les jeunes, vous vous mettez à divaguer et à penser au bercement que vous éprouviez lorsque vous étiez vous-même enfant.

Les noms des dessins animés diffèrent alors selon les générations, mais ce sont bien les mêmes sentiments nostalgiques qui nous animent tous lorsqu’on en évoque les souvenirs.

Le monde du dessin animé est impossible à dissocier des plus célèbres d’entre eux : Disney.

Techniquement impeccables pour l’époque, le premier d’entre eux est Blanche Neige, production sortie en 1937. Un site de fan permet de trouver la filmographie du légendaire Walt Disney. L’univers de l’homme est varié, mais on y retrouve quelques constantes : l’amour, et le côté moraliste du monde. Il est à noter que Disney, qui nous a quittés en 1966, voit ses œuvres lui survivre, puisque de nouveaux films sortent chaque année de ses studios. 

Au même moment, un autre génie a cherché à garder la technicité de Disney, mais s’est bien vite séparé de toute morale : Tex Avery. Un site très complet présente ici les personnages, l’histoire de ces dessins animés et beaucoup d’autres choses. Comment oublier les célèbres métamorphoses du loup séduit par une pin-up aux formes généreuses ?

Dans un registre différent et moins engagé, vient dans les années 60 – 70 Hanna Barbera. L’humour est un peu plus léger, moins engagé, mais on y retrouve des séries cultes comme le chien peureux Scoobi-Doo, Diabolo et Satanas dans leur bolide dans les Fous du Volant,… Un annuaire répertorie entre autres toutes les créations Hanna Barbera.

On trouvera également sur ce site la génération suivante des dessins animés, autrefois à but comique ou parodique, qui deviennent par la suite plus aventureux. Les séries comme Goldorack ou le redoutable Albator – chères à nos trentenaires -  ne sont pas drôles, mais elles captivent, puisque nos héros suivent de réelles histoires en plusieurs épisodes. Le développement de la science-fiction, qui devient à la mode, joue un rôle non négligeable dans l’orientation que prennent les dessins animés. 

Viennent ensuite les mangas, dessins animés japonais qui envahirent l’Europe. Pour toute une génération, ces séries seront regroupées dans une émission qui va passionner la grande majorité des enfants : le Club Dorothée. Le site suivant reprend la majorité des génériques qui ont bercés la génération AB (société de production du Club Dorothée)

Parallèlement à cela, se développent des dessins animés pour adultes, engagés dans leur thème, tels des descendants indirects de Tex Avery. Les plus connus seront South Park ou les Simpsons, critiques acerbes de la société américaine.
De nos jours, nos enfants regardent donc d’autres dessins animés, à but divertissant, comme les Razmockets ou encore Bob l’éponge, adaptés en films.

Les films justement, ne sont pas en reste. Avec le développement des ordinateurs, le dessin animé s’est modernisé, jusqu’à créer un propre genre : le film animé. Les images ne sont plus dessinées, mais créées par ordinateur jusqu’à en obtenir un film virtuel. Les plus grands studios ont été convertis, de Disney à Dreamworks.

Pixar sortira ainsi Toy Story, l’Ogre sympathique Shreck fera hurler (de rire) petits et grands, tandis que Blue Sky nous fera rire avec un écureuil possessif courant après sa graine dans l’âge des glaces. Un site permet de retrouver les pages officielles des films d’animation.

La dernière catégorie dont j’aimerais vous parler est le manga. Un manga est une BD japonaise, qui peut se décliner en série ou en film. Mangavore est un annuaire de mangas. Il peut être intéressant de découvrir certains de ces mangas, devenus cultes pour certains. La série des Macross, Kenshin le Vagabond, Princesse Mononoké ou le voyage de Chihiro sont tous des chefs d’œuvres d’animation. 
 
Je vous souhaite un agréable retour en enfance !

5 Réponses à “Retrouvez vos dessins animés en ligne !”

  1. cecile dit :

    Et oui, on ne comprend pas les nouveaux dessins aminés, mais une évolution a bien été là : quand je vois les dessins animés comme Dragon Ball Z, ça me fait réflechir : on voit bien un énorme changement : il y a plus de violence dans les dessins aminés de maintenant moi je suis contre ces dessins animés… et oui les notres étaient bien mieux !!

  2. lolienette dit :

    je suis tout à fait d’accord avec toi!
    les disney d’avant nous faisaient rêver, ils donnaient de l’espoir et étaient joyeux autant que touchants.
    Maintenant, les dessins animés qui naissent sont différents. Les histoires qui les composent sont nulles, ils n’ont pas de sens et ces dessins animés ne sont appréciés chez les enfants que lorsqu’on y trouve plein de violence et de combats sanglants.
    C’est décevant!

  3. elodie dit :

    je suis d’accord avec vous deux : je pense que les dessins animés sont faits pour nous faire rêver et partir dans un monde magique.
    alors que maintenant cela sert à montrer un monde cruel et sans pitié je ne suis pas contre l’evolution des dessins animés ; le changement est très bien comme de passer de Blanche Neige à Némo c’est bien mais de passer de dessins animés touchants et très émouvants à de la violence, je trouve ça très décevant.
    LES ENFANTS D’AUJOURD’HUI NE SONT PAS LES MEMES QUE CEUX D’HIER ET ENCORE MOINS DE CEUX QUI SERONT LA DEMAIN

  4. J. dit :

    je suis totalement en désaccord avec vous ! Je suppose bien évidemment que vous parlez en priorité des manga animés. Premièrement tout ce qui relève du dessin animé n’est pas forcément destiné aux enfants. De plus le dessin anime qui fait rêver avec un joli monde en couleur, ça sert à endormir les gens. L’animation propose une vision plus juste de certaines génération. Quant à la remarque de « on comprend rien »…j’ai de gros doutes sur vos capacité à emmagasiner autre chose que les pub qui prennent les gens pour des c**. Sur ce, penchez-vous sur la culture manga si jamais vous bloquez, vous comprendrez que cela en dit long sur la société japonaise en pleine crise d’identité depuis la fin de la seconde grande guerre. Maintenant si vous souhaitez abrutir les mômes jusque leurs 16 ans (avec un beau discours de tout le monde il est beau) ou alors avoir l’inconscience de les laisser devant des « dessins animés » alors que ce n’est pas un public forcément visé (genre South Park), à vous de faire le tri. Planter un gosse devant la télé et se plaindre après c’est pas de l’éducation, un programme télé ça se choisi.

  5. Madame J., vous n’avez certainement pas fait totalement connaissance avec ce blog ; c’est bien dommage ! vous y auriez peut-être adopté une vision plus adulte de l’animation, vous vous seriez apperçue qu’il traite tous les films d’animation (du Disney au Manga, en passant par le South Park), avec la même objectivité, et, peut-être qu’avec un peu de bonne volonté, vous vous seriez souvenue de quelques bons moments que, vous aussi, vous avez pu passer devant un vulgaire « dessin animé« … Essayez « la nuit des publivores« , ça vous changera peut-être ! Moi j’adore la pub !

Laisser un commentaire