RECRE A2, souvenez-vous…

Article 1/4 du dossier de l’été 2007 

Les souvenirs sont un peu comme des sables mouvants dans lesquels on s’enlise, on s’enfonce, on perd pied… Puis, peu à peu, ils prennent de la consistance jusqu’à devenir comme un terrain solide sur lequel on pourra construire une belle maison. Nos souvenirs sont donc ce terreau fertile sur lequel nous nous construisons.

Dorothée, tout d’abord speakrine sur la 1ère chaîne, va rapidement devenir la grande spécialiste des émissions pour enfants, tout d’abord aux côtés de la marionnette Blablatus, sur la seconde chaîne. Elle va ensuite animer un show éponyme (« Dorothée et ses amis« ), toujours sur Antenne 2.

Récré A2 naît, en 1978, de l’imagination de Jacqueline Joubert : durant 8 ans, à raison de 2 heures hebdomadaires, l’équipe de Récré A2, constituée de Dorothée, Arianne, Jacky, Corbier, Cabu Marie Dauphin et d’autres, devient le rendez-vous obligé de toute une génération.

Et commence alors les malheurs de Dorothée : La vague des dessins animés japonais, à commencer par la diffusion de Goldorak, entraîne plusieurs vagues de réactions contestataires de la part des parents mais également des journalistes. Pourtant… L’audimat parle déjà de lui-même et, devant le succès grandissant de Récré A2, la chaîne propose à Dorothée une déclinaison de son émission, version matin : Dès 9H le dimanche et de 10h à 12h le mercredi, les enfants se réveillent alors au son de Candy, de Zora la Rousse, de Clémentine ou de San Ku Kaï.

En 1985, plébicité par son public, Récré A2 obtient un 7 d’Or bien mérité. Dorothée devient alors une nouvelle star de la variété française en menant quelques comédies musicales (« Dorothée au pays des chansons« …) et en interprétant elle-même quelques chansons qui sont devenues cultes aujourd’hui : rappelez-vous des Chaussettes Rouges et Jaunes à p’tits pois par exemple !

En 1987, TF1 propose à Dorothée la direction des programmes jeunesse de la chaîne. Récré A2 ne survivra pas au départ de Dorothée : les petits téléspectateurs suivent le mouvement de leur animatrice préférée, TF1 devient très vite le leader des programmes pour enfants et l’émission Récéré A2 disparait l’été suivant. Apparaissent alors d’autres dessins animés : « Capitaine Flam« , « Signé Cat’s Eyes« , « X-Or« , « Mystérieuses Cités d’Or« …

Et c’est ainsi que naquit une véritable génération « Récré A2″, qui dépassa les clivages des chaînes : Nul ne sait plus si le bateau d’Ulysse 31 se promenait dans Récré A2, ou si le drapeau pirate d’Albator flottait au-dessus du Club Dorothée… Qu’ils furent diffusés sur « Récré A2″, dans le « Club Dorothée » ou bien sur « Graffiti 5-15″, « Bonjour les Baskets », « Croque-Matin » ou même « Eric et Noëlla », tous ces héros forment une sorte de monde parallèle peuplé de génériques à la fois martiaux et romantiques, de tubes dont les textes ne finiront jamais à l’académie française et qui, pourtant, restent gravés dans nos mémoires et que nous reprenons tous en choeur à la moindre occasion.

Nous, qui sommes passés pour des générations en danger face aux « japoniaiseries » dénoncées dans les journaux à l’époque, nous voilà devenus de grands adolescents attardés et de joyeux rêveurs face à ces souvenirs qui, quelquefois, nous submergent encore.

Article inspiré de l’introduction de Thierry Wolf au CD « Récré A2″

2 Réponses à “RECRE A2, souvenez-vous…”

  1. cecile dit :

    hou la menteuse elle est amouseuse , je me souviens très bien cette époque je ne manquais pas un seul moment et le dimanche matin j’attendais Candy j’ai adoré ce dessin aminé et après il y a eu Les Musclés c’est Dorothée qui les a sortis …et elle depuis qu’elle est partie du petit écran on ne l’a jamais revue qu’est-ce qu’elle devient dis-nous …. ça m’intérresse fais le detective pour moi bis

  2. cecile dit :

    Ne pas aimer ceux qui savent faire naître un sourire sur la bouche des enfants,
    c’est tout simplement ne pas aimer la vie. Au delà de nos goûts musicaux,
    Dorothée mérite d’être aimée, si on aime la vie ».

Laisser un commentaire